twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : sur demande de son actionnaire majoritaire, Inwi abandonne ses poursuites judiciaires contre Maroc Telecom

mercredi 26 février 2020

La bataille juridique entre l’opérateur mobile Inwi et l’opérateur national Maroc Telecom, depuis mars 2018, est terminée. Inwi avait appelé l’attention du régulateur marocain du secteur des télécommunications, l’Autorité nationale de régulation des télécommunications (ANRT) et accusé Maroc Telecom de concurrence déloyale sur la base de sa décision d’empêcher les concurrents d’accéder au dégroupage de la boucle locale (LLU) et au haut débit fixe.

Cela avait conduit à la condamnation de Maroc Telecom à une amende de 3,3 milliards de dirhams (environ 340 millions de dollars) par le régulateur pour avoir bloqué la concurrence sur le haut débit fixe depuis 2013. L’opérateur a déclaré qu’il ferait appel de la décision, mais aucune mesure officielle n’a été prise. Par ailleurs, le tribunal de commerce de Rabat devait statuer sur la demande d’indemnisation d’Inwi pour 5 milliards de dirhams de Maroc Telecoms.

Expliquant les circonstances ayant conduit au retrait de la poursuite, Inwi a déclaré que c’était à la demande de son actionnaire majoritaire. Un communiqué de la société déclare : « L’affaire, portée en 2018 devant un tribunal de commerce de Rabat, a été abandonnée par le conseil d’administration à l’initiative de la holding de la famille royale, Al Mada. Al Mada détient une participation de 69% dans Inwi . » Les autres actionnaires d’Inwi sont Zain du Koweït et Al Ajial Investments de la Kuwaiti Investment Authority, qui contrôlent chacun une participation de 15,5% depuis 2009.

Inwi a ajouté : « La décision de l’ANRT” rétablira une concurrence loyale sur le marché des télécommunications bénéficiant aux consommateurs et aux entreprises ainsi qu’une stricte conformité aux lois et réglementations dans ce domaine. »

Dans ses résultats consolidés récemment publiés au 31 décembre 2019, Maroc Telecom indique que sa base d’abonnés a augmenté de 11,1% pour atteindre près de 68 millions de clients. Le chiffre d’affaires du Groupe a également progressé de 0,9% par rapport aux chiffres publiés pour la même période en 2018. Maroc Telecom attribue la croissance du chiffre d’affaires à la croissance des données mobiles au Maroc et dans les filiales.

« Amélioration de la rentabilité avec une marge d’EBITDA de 51,8%, une amélioration de 1,2 point à base comparable, favorisée par une optimisation continue des coûts ; et le Cash Flow Opérationnel Ajusté a augmenté de 29% », a déclaré Maroc Telecom.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 26 février 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)