twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : le ministère et les acteurs du numérique se concertent pour améliorer la stratégie nationale digitale

lundi 14 septembre 2020

Le Maroc progresse dans sa quête d’une stratégie numérique efficace pour devenir un hub digital régional et continental. Le 11 septembre, le document y afférent était au coeur d’une séance d’amélioration qui regroupait le ministre des TIC Moulay Hafid Elalamy et les différents acteurs du secteur.

Le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy (photo), a échangé le 11 septembre 2020 à Casablanca avec les acteurs du secteur des TIC sur l’amélioration de la stratégie nationale digitale. Etaient représentées à cette rencontre, la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM), l’Association Maroc Numeric Cluster (MNC) et l’Association Moroccan Start-up Ecosystem Catalysts (MSEC).

Amine Zarouk, le président de l’APEBI, a affirmé que cette occasion a permis de présenter au ministère « le Pacte Maroc digital », « fruit d’un travail collaboratif du collectif constitué de l’APEBI, de l’AUSIM, MNC et MSEC, qui propose plusieurs mesures concrètes de projets qui sont en totale convergence avec la note d’orientation du gouvernement sur les volets innovation, éducation, brand et également sur le volet de la compétitivité économique des entreprises et de l’administration ».

Au terme de la réunion, le ministre a déclaré : « nous avons travaillé aujourd’hui ensemble pour préparer le lancement de cette stratégie pour la mettre en œuvre avec les échéances les plus courtes possible ».

La stratégie Maroc Digital – élaborée pour accélérer le développement du numérique pour positionner le Maroc en tant que « Hub digital régional et continental » – avait été présentée par Moulay Hafid Elalamy lors de la réunion tenue par le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) le 23 juin 2020.

Cette stratégie porte essentiellement sur l’accompagnement des acteurs du digital (auto-entrepreneurs, start-up, TPME) et l’accélération de la digitalisation des administrations au service du citoyen. Cette feuille de route vise également à stimuler la création d’emplois par le développement des compétences dans les métiers du digital, l’amélioration de la gouvernance du secteur et le renforcement de la souveraineté numérique.

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)