twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : après Skype, Viber et WhatsApp en début d’année, c’est au tour de Google Duo d’être bloquée par l’Anrt

mardi 13 septembre 2016

L’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (Anrt) vient de bloquer une nouvelle application de Voix sur IP au Maroc. Il s’agit de Google Duo.

D’après le site d’information Telquel.ma, l’application avait jusqu’ici continué à fonctionner dans le pays malgré le blocage de la VoIP par le régulateur télécoms parce qu’elle utilisait le WebRTC, une sous-technologie différente de celle qui fait fonctionner Skype, Viber ou WhatsApp.Avec le blocage de l’application Google Duo, les craintes se tournent désormais vers l’application Imo, encore accessible mais qui utilise la même technologie.

Le 02 juin 2016, le gouvernement marocain, après de nombreux mois de dénonciations des opérateurs télécoms à propos de l’utilisation gratuite de leur réseau par les sociétés de VoIP, avait publié le décret 2.16.347 portant sur « les procédures à suivre concernant les litiges, les pratiques anticoncurrentielles et les opérations de concentration économique », élaboré par le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique.

A travers ce décret, le gouvernement marocain a donc pris des mesures pour mettre un terme à toute activité télécom jugée anticoncurrentielle. Le décret garantit aux exploitants de réseaux publics de télécommunications reconnus par l’Etat l’exclusivité de l’acheminement de tout trafic téléphonique à destination du client final. Le régulateur télécoms et les opérateurs ont été dotés à cette fin de pouvoirs de blocage de toute activité télécoms qu’ils jugeront anticoncurrentielle.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 13 septembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)