twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mariage de raison entre la canadienne Squares Union et Wari

mardi 16 janvier 2018

La plateforme Wari prend du galon. L’entreprise canadienne Squares Union voit grand en s’alliant avec Wari que dirige le tycoon sénégalais Kabirou MBODJE. Dans une dépêche de notre confrère helvétique Ecofin, lue par Confidentiel Afrique, on lit ceci : « Avec Wari nous retenons 3 points à forte valeur ajoutée : la flexibilité des acteurs de décaissements, la consolidation la notoriété de la marque Squares Union auprès de la clientèle diaspora, et un service à la clientèle efficace sur le continent africain" », a expliqué Freddy Noumeyi, le Vice-Président en charge des opérations chez Squares Union.

L’objectif recherché par ce partenariat consiste à apporter une solution rapide, innovante de décaissement sur le continent africain à travers près de 4500 guichets, associés à 26 banques africaines.

Le marché des transferts en provenance de la diaspora africaine a vu arriver de nouveaux acteurs des secteurs de la Fintech et qui font une concurence sérieuse aux opérateurs classiques que sont Western Union ou encore Moneygram, écrit Ecofin.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Pour l’instant.

Squares Union vise loin dans ce mariage stratégique avec Wari. Les dirigeants estiment que ce partenariat n’est qu’une « étape vers le projet final qui permettra d’ apporter des solutions de paiement de facture par des ressortissants de la diaspora, pour des services et des biens obtenus en Afrique », lit- on.

L’expérience de Wari et son vaste réseau sont des leviers importants pour Squares Union à réussir le pari d’expansion et de large couverture vers les communautés de la diaspora africaine.

(Source : Confidentiel Afrique, 16 janvier 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)