twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Marché du self-banking au Sénégal : Wincor Nixdorf veut atteindre 525 millions de F Cfa d’ici fin 2005

jeudi 17 mars 2005

La société Wincor Nixdorf SA Maroc, filiale de la multinationale allemande de distribution et du self-service Banque, agissant dans le domaine de l’innovation ne cache pas ses ambitions de conquérir le marché sénégalais. Par l’intermédiaire de ses deux partenaires locaux que sont ABM et Technopolis, Wincor Nixdorf veut réaliser un chiffre d’affaires de 524.131.552 F Cfa (800 millions d’euros), en portant le nombre de ses guichets automatiques présents au Sénégal de 40 à 80, d’ici la fin de l’année 2005.

Le directeur général de Wincor Nixdorf Maroc et Afrique, Saïd Wahbi qui faisait face à la presse hier, mercredi 16 mars 2005, a affiché l’intérêt que la multinationale allemande porte pour la sous-région que la société compte couvrir a entièrement par le biais d’une forte représentation au Sénégal. Selon M. Wahbi, « le Sénégal, plaque tournante de l’Afrique de l’Ouest, sera érigé en centre de compétence pour les autres pays de la sous-région. Nous projetons un chiffre d’affaires de 800 mille euros d’ici fin 2005 et nous comptons progresser entre 10 à 15 % chaque année ». Et d’ajouter que « Wincor Nixdorf International considère le marché africain comme un marché stratégique et croit pleinement dans un développement important de son secteur bancaire pour les années à venir ». Ce qui a été exprimé par la journée portes ouvertes, tenue le mercredi 16 mars 2005 à Dakar dans le but d’informer ses clients en Afrique des dernières technologies et prestations nouvelles de service.

Ce passage au Sénégal est une première étape d’une tournée de la société en Afrique de l’Ouest. Selon le directeur général de Wincor Nixdorf Maroc, le principal but de la multinationale pour l’Afrique résulte d’un apport de transfert de compétence au niveau de solutions et au niveau technique. D’après M. Wahbi, « les opérations bancaires en Afrique sont à 99 % manuelles alors qu’en Europe 77 % sont du self-service ». C’est ainsi qu’il affirme que Wincor Nixdorf opère pour « permettre aux banques, assurances, poste, trésor, le marché de la distribution et les grands comptes du secteur public d’optimiser le processus et de mener avec succès les opérations d’économie des coûts pour mieux se positionner dans le cadre de la mondialisation ». Pour augmenter la profitabilité de ses clients, le directeur général de la filiale marocaine de Wincor Nixdorf affirme que la société investit dans ses partenaires locaux pour les permettre de réinvestir afin de pouvoir créer des emplois et élargir le champ de formation. C’est ainsi qu’il précise que « une banque ne doit pas cent pour cent informatisée mais aussi elle ne doit pas être entièrement travaille manuel ». Et d’ajouter que « il faut ramener sur le marché un mixage entre la technologue et les voix traditionnelles tout en conservant le contact humain ». Il se réjouit de la croissance du secteur bancaire en Afrique avec le développement des centres interbancaires. Ce qui, selon lui, « va permettre à Wincor Nixdorf d’apporter son savoir faire et sa compétence aux banques pour arriver à ce que tous les guichets automatiques soient inter-opérables sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre entre toutes les banques ». En ce qui concerne le secteur bancaire, M. Wahbi affirme que Wincor Nixdorf a mis en œuvre une relation de partenariat, basée sur le long terme, non seulement avec 22 des 25 premières banques européennes, mais aussi avec 18 des 25 principales dans le monde ainsi que les 15 sur 15 au Maroc.

Bacary DABO

(Source : Sud Quotidien, 17 mars 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)