twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Marche de la Sonatel contre l’instauration de la taxe sur les appels entrants : L’opposition en appoint

jeudi 22 septembre 2011

Après avoir dénoncé à travers des communiqués la décision de Wade d’instaurer la taxe sur les appels entrants, les opposants sont descendus, hier sur le terrain aux côtés de l’intersyndicale de la Sonatel. 

Parmi le millier de manifestants qui a battu le macadam (Place de l’obélisque à la Rts) pour exprimer son soutien à l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel, figurent leaders et responsables politiques de l’opposition. Amath Dansokho, Abdoulaye Bathily...ont marché, comme promis, aux côtés des syndicalistes pour dire : ‘Non à la surtaxe sur les appels entrants’. Tel un mot d’ordre, la même phrase et lisible en gros caractère sur les T-shirts des manifestants. Moustapha Niasse, secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès parle de mélange des genres. Selon le progressiste de chef, un décret ne peut pas créer un impôt. ‘Dans aucun système juridique dans le monde, on ne crée un impôt par un décret. C’est la loi seule qui peut créer un impôt, en indiquer l’assiette, l’importance et la destination.’ Suffisant selon lui pour convaincre que la décision du président de la République d’instaurer par décret la taxe sur les appels entrants ‘est un câble de violation totalement flagrante de la constitution’.

Et si les politiques ont tenu à marcher aux côtés des travailleurs de la Sonatel, ‘c’est pour défendre une entreprise nationale ainsi que l’intérêt des populations’. Parce que ‘l’augmentation de cette surtaxe contribue à rendre le téléphone plus cher non seulement pour ceux qui sont ici au Sénégal mais aussi pour les Sénégalais de l’extérieur’, renseigne le secrétaire général de la Ligue démocratique Abdoulaye Bathily. Pour le ‘Jallarbiste’, l’objectif visé par Wade est clair : ‘Après la société de commercialisation des oléagineux la (Sonacos), après les (Ics) les industries chimiques du Sénégal, après la société africaine de raffinages, il (Wade) s’attaque maintenant à la Sonatel. il veut aujourd’hui détruire cette entreprise pour mettre la main dessus au profit du même groupe qui a fait péricliter ces entreprises nationales à des fins privée.’ Même détermination chez le secrétaire général d’And Jëf/Pds, Landing Savané, pour qui, la taxe sur les appels entrants ne se justifie ’ni du point de vue économique, ni du point de vue juridique’.

Sur les banderoles brandies par les manifestants, sont résumées en quelques mots les conséquences des appels téléphoniques entrants : ‘ Hausse sur le coût des appels, fraude, diminution du trafic entrant, investissement au ralenti, impact négatif sur la stabilisation de l’emploi ’. Résultat : ‘Non à sa mise en œuvre’.

Y. Massaly

(Source : [Wal Fadjri->http://www.walf.sn/, 22 septembre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)