twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mamadou Koumé, Directeur général : « Nous sommes habilités à avoir un siège »

lundi 24 décembre 2007

La poursuite de la modernisation de l’Aps reste une priorité pour son Directeur général, Mamadou Koumé. En outre, dans ce court entretien, M. Koumé s’explique sur son projet de disposer d’un siège pour l’agence qu’il dirige. Cette ambition se justifie, selon lui, par une meilleure affirmation de l’identité de l’Aps.

Quel impact pourrait avoir ce matériel dans le fonctionnement de l’Aps ?

Cela répond à un besoin. Nous avons besoin d’équiper nos bureaux régionaux. Nous avons besoin de renouveler l’équipement de la rédaction centrale. Donc, ce matériel vient à point nommé. Il y a quatre ans, nous avions équipé nos locaux. Mais au bout de quatre ans, il faut renouveler cet équipement. Je pense que c’est très utile. C’est un matériel tout à fait moderne et qui est adapté aux nouvelles demandes. La modernisation suppose un renouvellement de matériel parce qu’il y a d’autres attentes.

Quels sont les axes prioritaires de la modernisation de l’Aps ?

Vous savez, quand je suis arrivé, nous étions en retard sur le plan de l’équipement, des nouvelles technologies. Aujourd’hui, nous sommes équipés, nous fonctionnons en temps réel. Un journaliste de l’Aps qui est à l’extérieur peut maintenant entrer dans le système et envoyer ses papiers. Nous arrivons à faire ce qui se fait ailleurs, dans les grandes rédactions. Mais, comme vous le savez, il y a des évolutions permanentes auxquelles il faut s’adapter. A l’Aps, depuis quelques années, nous avons réhabilité l’outil de travail et modernisé le cadre de travail. Cela était aussi un défi.

Le cadre de travail n’était pas aussi adapté. Nous avons poursuivi cet effort dans les régions où nous avons des bureaux. Notre ambition, c’est de sortir de ce siège. Nous sommes habiletés à avoir un siège à nous, d’affirmer notre identité. Cela est très important. Ensuite, l’information régionale est importante parmi les nouveaux chantiers de l’Aps. J’estime qu’il y a un grand travail à faire à ce niveau. L’information régionale est un filon intéressant pour nous. Il faut qu’on l’exploite. J’estime qu’elle est assez marginalisée. Elle est peu présente dans le flot de l’information que nous livrons au public. Comment allez-vous préserver la place que l’Aps a conquise dans la diffusion de l’information ?

L’Aps est un élément indispensable dans le paysage médiatique sénégalais. Je pense que, par la qualité du travail que nous proposons, répondre à l’attente de ceux qui nous utilisent est le seul moyen de préserver cette place qui est importante. Quelqu’un disait qu’une agence de presse est l’épine dorsale. Il y a aujourd’hui, une forte concurrence même sur le Net. Mais, nous ne faisons pas la même chose. Car, ce ne sont pas des sites d’informations tenus par des professionnels alors que nous avons un portail d’informations tenu par les professionnels. La différence se situe à ce niveau. La différence se fera par la qualité du travail que nous proposons aux utilisateurs. C’est le défi auquel il faut s’attaquer.

Idrissa Sané

(Source : Le Soleil, 24 décembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)