twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mali : RSF offre une solution à RFI et France 24 pour contourner la suspension des autorités

lundi 2 mai 2022

En mars, les autorités maliennes ont suspendu les activités de RFI et de France 24. Le 27 avril dernier, la suspension a été confirmée par le régime en place qui l’a décrite comme définitive pour les deux médias français.

Au Mali, Reporters Sans Frontières a décidé de prendre le parti de RFI et de France 24 en leur permettant de contourner la sanction des autorités locales. Alors que la Haute autorité de la communication (HAC) a annoncé la suspension définitive des deux médias publics, RSF a annoncé qu’il rendait les deux médias à nouveau accessibles en ligne dans le cadre de son initiative Collateral Freedom.

« Bannies des ondes et des bouquets satellites sur décision de la junte depuis le 17 mars dernier, Radio France Internationale (RFI) et France 24, sont de nouveau accessibles en ligne au Mali. RSF a débloqué leurs sites en créant une copie miroir permettant d’échapper à la censure. Cette action intervient dans le cadre de l’opération Collateral Freedom lancée par RSF en 2015, qui permet actuellement le contournement de la censure de 47 sites dans 24 pays dont 8 en Russie », annonce l’ONG.

Pour le moment, le gouvernement malien n’a pas réagi à cette annonce. Ces dernières semaines, la France et le Mali se sont livrés de véritables batailles médiatiques. Ces dernières peuvent même être assimilées à la guerre de communication entre la France et la Russie, le Kremlin étant devenu un des principaux alliés du Mali.

RSF, qui se considère comme l’un des principaux garants de la liberté de la presse, pourrait voir son action confondue à un nouvel épisode de la bataille opposant les médias français et les autorités maliennes.

Servan Ahougnon

(Source. : Agence Ecofin, 2 mai 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik