twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mali : Atel-SA a officiellement ouvert ses services au public, le 28 décembre 2017

mercredi 3 janvier 2018

Depuis quelques jours, les Maliens ont accès à un nouveau réseau de téléphonie mobile. La société Alpha Télécommunications Mali (Atel-SA), opérant sous la marque commerciale « Telecel », a enfin ouvert ses services au public, le 28 décembre 2017, après une mise en activité du réseau, dès le 16 octobre dernier pour tester sa fiabilité.

La société télécoms, détentrice de la troisième licence mobile du pays, se donne pour objectif de devenir le premier opérateur du pays en matière de qualité. Elle compte, à cet effet, sur le réseau de haute facture que lui a déployé l’équipementier télécoms Huawei. Il est doté d’une capacité de 3 millions d’abonnés ; une capacité évolutive selon les besoins exprimées au fil du temps.

Le réseau Telecel qui n’est disponible qu’à Bamako, pour le moment, sera étendu aux autres régions du pays, au cours du premier trimestre 2018. La société qui a investi près de 100 milliards Fcfa pour se construire, avec l’appui de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), est titulaire de la licence mobile depuis 2012. Elle aura mis cinq ans pour être fin prête à concurrencer Malitel, filiale mobile de la Société des télécommunications du Mali (Sotelma) et Orange.

Selon le directeur général d’Atel –SA, Souleymane Diallo, la compagnie ne va pas seulement apporter un plus au marché télécoms. Elle va aussi contribuer à la création d’emplois. « Des emplois directs et indirects seront créés avec le recrutement d’une centaine de collaborateurs maliens, dès la 1ère année, et de plusieurs milliers de distributeurs et revendeurs ; des contrats locaux de sous-traitance pour la construction des sites et autres travaux de déploiement etc… », a expliqué Souleymane Diallo.

(Source : Agence Ecofin, 3 janvier 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)