twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réduction de la fracture numérique : Une salle multimédia à l’école Masse Massaer Niane

mardi 27 décembre 2011

L’école élémentaire Masse Massaër Niane 2 de la Sicap Baobab dispose d’une salle multimédia. Fruit d’un partenariat entre la ville de Besançon, la société Axa assurances France et l’Etat du Sénégal, cette salle numérique connectée à Internet est équipée de 20 ordinateurs avec des serveurs et des logiciels pédagogiques.

Le ministre de l’Enseignement Elémentaire, du Moyen secondaire et des Langues nationales, Kalidou Diallo, a présidé la cérémonie d’inauguration d’une salle multimédia à l’initiative de Sénégal clic (Seneclic). Il a rappelé l’ambition du président Abdoulaye Wade qui est de résorber le gap numérique qui sépare l’Afrique et les pays du Nord. « La lecture, seulement, ne suffit pas pour être au diapason de l’évolution du monde. C’est pourquoi, le président a raison de miser sur les nouvelles technologies », a souligné Kalidou Diallo.

Le ministre a rappelé les nombreux avantages de l’outil informatique pour le secteur de l’éducation. Une des misions de Sénégal clic (Seneclic), est, justement, de travailler pour une plus grande utilisation de l’internet à l’école. « La réalisation de ces salles contribuera grandement à la réduction de la fracture numérique », a indiqué le directeur de Seneclic, Ababacar Diop. Cette salle multimédia entre dans le cadre d’un vaste projet lancé en juin 2006, en collaboration avec le Fonds de solidarité numérique.

Des salles pour la mise à disposition du savoir

Il a pour objectif de mettre en pratique le projet du président de la République, Me Abdoulaye Wade. Il s’agit de la création d’un centre de reconditionnement des ordinateurs, de l’installation de salles multimédias dans toutes les écoles élémentaires du Sénégal et de l’installation d’une unité de recyclage des déchets électriques et électroniques. « Avec le projet Sénégal clic, notre pays s’est engagé à améliorer l’accès aux technologies de l’information et de la communication, afin de réduire la fracture numérique entre les pays du Nord et les pays du Sud », a indiqué Fatimata Ba, directrice de l’Institut national d’étude et d’action pour le développement de l’éducation (Ineade).

Elle pense que ce projet permet aux enseignants et aux élèves d’actualiser, tous les jours, leurs connaissances et de faire des mises à jour par rapport à l’actualité du savoir.

Tata Sané

(Source : Le Soleil, 27 décembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)