twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Malgré la baisse de ses actions : Sonatel Sn reste la valeur phare de la Brvm

samedi 28 février 2009

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (Brvm) de l’Uemoa n’a pas échappé à la vague de chute observée sur les différents marchés financiers internationaux. Malgré la baisse des actions de la Sonatel , le titre Sonatel Sn reste la valeur phare de Brvm.

Au terme de l’année 2008, les indices Brvm 10 et Brvm Composite affichent une baisse annuelle de 11,46%, à 192,08 points et 10,01%, à 178,17 points, respectivement. L’information est donnée par le 112 de La Lettre Mensuel de la Cgf Bourse. Elle soutient que « la BRVM a subi l’impact des moins values enregistrées, au second semestre 2008, par plusieurs valeurs. Les importants volumes échangés, corrélés au cours élevé sur la principale valeur de la Brvm qu’est la Sonatel , étaient soutenus par la spéculation boursière des fonds d’investissement étrangers. » La capitalisation boursière de l’ensemble des valeurs cotées régresse également de 10%, à 3 381 milliards de Fcfa contre 3 726 milliards de Fcfa en fin 2007.

Celle des valeurs composant l’indice Brvm 10 s’établit à 2 588 milliards de Fcfa contre 2 893 milliards de Fcfa en fin 2007, soit un recul annuel de 10,55%. Cependant, en terme de volume d’échange, la Brvm a été plus dynamique qu’en 2007. En effet, 33,35 millions d’actions ont été transigées au courant de l’année 2008 contre 9,79 millions de titres en 2007, soit un volume multiplié par plus de deux fois (241%). Le secteur « Finances » totalise, de loin, le volume d’échange le plus important du marché avec 30 682 217 titres transigés, soit 92,01% des transactions annuelles du marché. Le secteur a été tiré par l’intense activité de l’action Etit dont 30 419 575 titres ont été négociés, soit 99,14% du volume sectoriel annuel.

Services publics, la Sonatel enregistre une baisse

Ce secteur affiche un volume d’échange annuel de 564 545 titres, soit 1,69% des transactions du marché. Bien qu’étant le titre le plus actif du secteur avec 541 558 titres négociés, l’action Sonatel enregistre une baisse annuelle de 25,71%, à 130 000 Fcfa. La Sonatel a versé, pour le compte de l’exercice 2007, un dividende net de 9 900 Fcfa par action, soit un rendement moyen annuel de 5,95% pour un PER de 8,06. Malgré ce repli du cours de la principale valeur de la BRVM , le secteur représente, grâce à l’action Sonatel, plus de la moitié (57,19%) de la valeur totale des échanges annuels du marché. Les deux autres titres du secteur, à savoir CIE CI et SODE CI, offrent, respectivement, des plus values annuelles intéressantes de 61,59%, à 21 815 Fcfa et 50,35%, à 14 960 Fcfa.

Le secteur « Distribution » enregistre 293 300 titres négociés, soit 0,88% des échanges annuels du marché. Le secteur présente la plus forte hausse du marché à travers le titre SDA CI (Ex Peyrissac Ci) dont le cours passe de 54 515 Fcfa en fin 2007 à 120 250 Fcfa au 31 décembre 2008, soit une progression de 120,58%. Quant au secteur de l’ « Industrie », il totalise 141 407 titres transigés, soit 0,42% des transactions annuelles du marché. UNIWAX CI affiche la plus forte hausse annuelle du secteur, soit plus du double (118,18%), à 24 000 Fcfa. Le PER de SIVOM CI s’établit à 25,38.

Les valeurs phares en 2008

Le titre, la Sonatel Sn reste la valeur phare de la Brvm malgré un recul annuel de son cours de 25,71%. En effet, l’action Sonatel représente, en fin 2008, 38,45% de la capitalisation boursière de l’ensemble des sociétés cotées à la Brvm. La valeur totale des échanges sur le titre (78,15 milliards de Fcfa) fait plus de la moitié (56,9%) de la valeur des transactions annuelles du marché (137,34 milliards de Fcfa). Pour rassurer les investisseurs, face à la baisse constatée sur le cours, le Groupe Sonatel a annoncé qu’il payera en 2009 (au titre de l’exercice 2008), un dividende net par action au moins égal à celui payé au titre de l’exercice 2007, soit 9 900 Fcfa.

Etit (Ecobank) a été le titre le plus actif du marché totalisant 30 419 575 actions transigées, soit 91,23% du volume annuel du marché. Ce dynamisme doit être relativisé dans la mesure où la valeur des échanges annuels sur Etit (8,4 milliards de Fcfa) ne représente que 6,12% de la valeur des transactions annuelles du marché du fait de la faiblesse du cours de l’action (95 Fcfa en fin 2008). La capitalisation boursière d’Etit représente 19,03% de celle de la Brvm. Les différentes opérations conduites par le Groupe Etit ont rendu le titre plus liquide et plus attractif.

Cheikh Talibouya Aïdara

(Source : Le Matin, 28 février 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)