twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Malaise au PCCI : Plus de 1 500 employés sans salaire depuis…4 mois

dimanche 18 mars 2018

Les travailleurs de la société de services spécialisée dans le secteur des NTIC, Premium Contact International Center (PCCI), sont toujours dans une angoisse indescriptible suite au retard accusé dans le paiement de leurs salaires. « Cela fait quatre mois que nous n’avons pas perçu de salaire et je vous dis nous travaillons dur. Nous abattons au moins 8 h de travail par jour. »

C’est du moins la révélation qui nous a été faite mardi, par un employé dudit Groupe qui n’a pas manqué de se laisser aller à des confidences. Apparemment les choses ne marchent plus tellement du côté de Premium Contact International Center (PCCI) de Dakar qui dans le passé, attirait la convoitise de toute une jeunesse, notamment du Sénégal. Longtemps considérée comme un employeur prisé par des milliers de jeunes à la recherche du premier emploi, la boîte semble aujourd’hui battre de l’aile.

Les gouvernants sénégalais qui ont toujours chouchouté ce Call Center (Centre d’appel) depuis sa création en 2002, parce que symbolisant la réduction du chômage de masse des jeunes, gagneraient à s’enquérir de la nouvelle situation que traverse la structure, mais surtout de l’état d’avancement des objectifs fixés.

« Si pour une boîte de cette ampleur, la logique veut que les salaires soient à l’heure, à chaque fin du mois, la réalité ici est dorénavant tout autre », nous indique un employé du PCCI qui affirme : « depuis plus de six mois le PCCI ne paie pas les salaires à temps. Nous sommes dans le désarroi total et nous ne savons plus à quel saint nous vouer…Ce mois-ci, ils ne nous ont rien dit, pas de mail d’excuse du Dg, encore moins des délégués du personnel. On ne pense même pas au virement des salaires du mois de septembre. »

Par ailleurs, il faut noter que le PCCI a été créé par des promoteurs français, est un centre d’appel qui emploie plus de 1 500 jeunes téléacteurs ayant pour la plupart Bac+2 dans les différentes filières d’études. Certains ont même un niveau de maîtrise.

Dans le souci d’équilibrer l’information, nous avons essayé de joindre à plusieurs reprises les pièces maîtresses de l’entreprise, notamment le Directeur M.Saleh en vain…

(Source : Setal, 18 mars 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)