twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mairie de Diamniadio : Le serveur du foncier abritant des données sensibles volé

vendredi 19 mars 2021

La mairie et l’Etat Civil de Diamniadio ont perdu plusieurs Go de données relatives au foncier. Une perte due à un saccage des lieux perpétré par des manifestants.

Catastrophe ! La mairie de Diamniadio a été dépouillée de la plupart de ses données issues du foncier. Des hommes non identifiés pour le moment ont fait irruption sur les lieux avant de saccager tout le centre d’état civil et les autres services. Résultat, plusieurs documents ont été détruits.

Des archives sensibles parties en fumée

Selon des sources de Social Net link, les manifestants ont tout cassé et emporté les machines qui stockaient les documents les plus importants de la mairie. En plus du matériel informatique, les archives et le magasin de stockage des consommables sont partis en fumée avec une somme d’argent gardée dans les caisses.

« Les assaillants ont brulé des archives et cassé toutes les machines du parc informatique. Même celle qui contenait le disque de stockage et servant de serveur local abritant beaucoup de projets de l’Etat et de privés a été volée » raconte la source qui soutient que les faits se sont déroulés le 05 mars dernier. Ce qui causera beaucoup d’inconvénients aux usagers mais surtout aux élèves et étudiants qui risquent d’avoir des soucis concernant leurs candidatures à des examens et concours, de même que les natifs de cette jeune commune, d’une manière générale.

Notre source de préciser que les papiers physiques confectionnés pour les fonds de dossier dans le cadre d’obtention de parcelles sont également brûlés. En effet, lorsqu’un citoyen fait une demande de parcelle ou de terrain il y a un fonds de dossier qui est constitué et archivé.

Malheureusement les documents n’ont pas été scannés et sauvegardés dans un serveur dédié. La moindre des choses qu’une mairie pouvait faire pour protéger ses bases de données.

Repartir à zéro… une digitalisation en stand by

Un travail de longue haleine va se déclencher avec cet incident. Dans la mesure où les archives ont été brulées, la seule solution selon notre interlocuteur est de reprendre le travail en appelant toutes les personnes ayant un dossier, à refaire une déposition le plus vite possible. Une perte de temps qu’on pouvait pourtant éviter si l’Etat avait mis en marche sa politique de digitalisation et d’informatisation des mairies.

Néanmoins, l’Etat du Sénégal a déjà, dans son plan d’action, un projet sur l’informatisation des centres et la sécurisation des données et faits d’état-civil.

Financé à hauteur de 17 milliards par l’union européenne, ce projet qui vise à renforcer le système d’informatistion de l’état-civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique au Sénégal semble resté en stand-by nonobstant les relances du Chef de l’Etat.

Depuis 2019, Macky Sall a demandé aux autorités compétentes d’accélérer la digitalisation intégrale de l’état civil. Mais, jusqu’a présent, le travail n’est pas effectif, malgré l’ambition de l’Agence de l’informatique de l’Etat qui se charge de la dématérialisation dans le processus de l’obtention du permis de construire visant à avoir une réduction très nette des délais de traitement des dossiers et des coûts induits .

(Source : Social Net Link, 19 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)