twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

MainOne mène le développement des centres de données en Afrique de l’Ouest

vendredi 9 juin 2017

MainOne (www.MainOne.net), principale société consacrée aux solutions de connectivité et de centres de données en Afrique de l’Ouest, a renforcé son engagement envers le renforcement des capacités des centres de données d’Afrique de l’Ouest lors du sommet Data Center Africa qui s’est déroulé dans le cadre de la conférence DataCloud Europe 2017 à Monaco cette semaine. Lors de l’événement, la directrice générale de la société, Mme Funke Opeke, a été nommée comme l’un des 50 principaux dirigeants influençant la transformation du paysage des centres de données et des nuages de données dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

La conférence DataCloud Europe, qui a attiré plus de 1 800 cadres consacrés aux centres de données et aux nuages de données de plus de 60 pays et plus de 90 sociétés exposantes, est le premier événement de réseautage consacré aux acteurs des centres de données pour la région EMEA.

Lors de la conférence, Gbenga Adegbiji, directeur général du centre de données MDXi de MainOne, s’est joint à un groupe d’experts sur la direction des centres de données en Afrique afin de discuter des stratégies permettant la réalisation de centres de données améliorés et la pénétration des nuages de données sur l’ensemble du continent. La rencontre a commencé par l’examen des défis propres aux centres de données à travers le continent par rapport aux autres marchés, en désignant la faible demande comme étant la principale contrainte en raison de l’hébergement offshore des données. Avec l’amélioration de l’accès aux services Internet sur le continent, les principaux fournisseurs de contenu constatent que la latence élevée observée dans le cadre des services en Afrique depuis l’extérieur du continent n’engage pas efficacement le marché et commence à établir des têtes de pont pour le contenu des centres de données sur le continent.

Dans ses commentaires, Quentin a affirmé qu’en dépit des restrictions, les possibilités de croissance des centres de données sont énormes étant donné la recrudescence de l’utilisation des services TIC et haut débit mobiles, la migration vers une économie numérique dans laquelle Internet soutient de nombreux services à travers la région et la meilleure adoption de l’e-gouvernance, de l’e-santé et des initiatives et entreprises de commerce électronique qui cherchent à héberger leurs données numériques croissantes au niveau local. Selon lui, MainOne anticipe la demande croissante et a débuté la construction de son deuxième centre de données Tier III+ à Sagamu, un centre industriel en pleine floraison situé dans le sud-ouest du Nigeria.

Quentin a également mis en évidence les efforts de MainOne visant à améliorer le transit au Nigeria avec son partenariat avec l’Internet Exchange Point du Nigeria (IXPN), et son nouveau service d’interconnexion OpenConnect, qui facilite l’interconnexion, la collaboration et l’appairage des opérateurs télécoms, fournisseurs de services Internet et fournisseurs de contenu au sein de son centre de données. Selon lui, ce service permettra d’améliorer les performances locales d’Internet, de réduire les coûts et de minimiser les engorgements du trafic Internet au Nigeria.

Le groupe d’experts sur la direction des centres de données en Afrique comprenait également le président de Schneider Electric, Afrique Francophone, Paul-François Cattier ; le directeur général de Nigeria BCX, le Dr Ayo Adegboye ; le directeur général de Rack Centre Nigeria, Kolo Coker ; le fondateur et PDG d’icolo[point]io, Ranjith Cherickel et le directeur général de groupe d’Orange Afrique, Fatoumata Dieng.

En plus de 6 ans d’opération, MainOne s’est forgé une solide réputation en tant que fournisseur privilégié de solutions de connectivité et de centre de données en Afrique de l’Ouest. La société possède et exploite le centre de données MDXi ; le seul centre de données de colocation Tier III d’Afrique de l’Ouest bénéficiant des certifications PCI DSS, ISO 27001 et 9001.

L’installation a été récompensée par plusieurs récompenses depuis sa création et a reçu en 2015 le prix de Customer Value Leadership de Frost & Sullivan en reconnaissance de ses meilleures pratiques dans le secteur nigérian des centres de données. Le centre MDXi de MainOne est également finaliste de la catégorie des centres de données Internet pour la région EMEA du concours 2016 Datacenter Dynamics (DCD).

(Source : MainOne, 9 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)