twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

mercredi 27 mai 2020

Main One opérateur Tiers 2 en connectivité a eu la confiance de l’Etat du Burkina Faso, appuyé par la prestigieuse institution financière qu’est la Banque Mondiale, afin de doter le regroupement modèle d’opérateurs à travers la Coopérative PAV – Burkina de grosse capacité à Internet sur un contrat ferme d’une durée de 3 ans.

Le Burkina Faso, pays enclavé, rencontre toujours des difficultés à accéder à une connectivité de classe mondiale et à maintenir un accès Internet omniprésent en raison du manque d’infrastructures et de la réticence des principaux opérateurs à explorer des modèles de services à haut débit opérationnels et commerciaux favorables pour le pays. Pour relever ce défi, l’initiative PRICAO a été créée par le Gouvernement burkinabé, en collaboration avec un consortium de Fournisseurs d’Accès Internet et d’opérateurs mobiles, pour faciliter la création de points d’atterrissement virtuels en tant que plate-forme pour l’extension de la couverture du réseau haut débit dans le pays, en vue d’améliorer la qualité de la connectivité dans la région et accroître la pénétration Internet du pays ainsi que les performances des services TIC.

Afin de mettre en place un cadre transparent et compétitif pour les services de connectivité , le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes (MDENP) avec l’appui de la Banque Mondiale a réuni les acteurs des services électroniques à travers une coopérative (SCOOP PAV BURKINA) afin de leur livrer un projet clé en main constitué d’une infrastructure de transmission par fibre optique entre Ouagadougou et Dakola ( frontière avec le Ghana), un cœur de réseau et de la capacité acquise en avance pour une durée de 3 ans en phase 1 et une autre seconde phase pour laquelle nous présentons cet article. Cette Coopérative a la lourde tâche de gérer et administrer cette infrastructure et ce service mis à leur disposition afin d’approvisionner les différents acteurs du marché de manière équitable.

L’initiative PRICAO avec l’appui financier de la Banque Mondiale à hauteur de plus de 20 Millions de Dollars a permis à l’Etat Burkinabè de mettre en place une artère de transmission de Ouagadougou à Dakola (frontière avec le Ghana) soit plus de 200 Km de fibre optique avec les équipements de transmission, avec la sélection dans une première phase en 2018 d’un opérateur afin de fournir de la capacité à Ouagadougou sur 3 ans suivi d’une phase 2 en 2020 afin de fournir une autre capacité additionnelle également sur 3 ans à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso.

À la suite d’un appel d’offre international afin de sélectionner un opérateur de référence, MAINONE a été sélectionné par le Gouvernement du Burkina Faso (grâce au soutien financier de la Banque Mondiale) afin de doter le PAV-Burkina d’une grosse capacité stable et fluide sur ces nœuds de Ouagadougou et Bobo Dioulasso.

Grâce à son vaste partenariat avec plusieurs fournisseurs de liaisons terrestres dans la région, MainOne a pu fournir ses services au Burkina à travers une infrastructure physique terrestre en fibre optique diversifiée reliant son hub d’Accra à la frontière du Burkina Faso à Paga où MainOne a également réalisé des investissements importants en établissant un point de présence physique. Aujourd’hui, l’entreprise offre une qualité de service supérieure avec une disponibilité de service à 99,95%, tout en aidant les membres du PAV BURKINA à atteindre jusqu’à 50% de réduction du coût par mégabit de capacité de connectivité à haut débit, grâce au modèle d’achat en gros.

Pour cette phase 2 du projet, Main One a été sélectionné afin de fournir une capacité de 10 Gbps à Ouagadougou en se reposant sur la fibre optique mise en place pour les besoins de l’Etat avec également 5 Gbps à livrer à Bobo Dioulasso de manière sécurisée via la Côte d’Ivoire. Courant 2019, afin de renforcer et sécuriser la capacité initialement livrée, au cours de la phase 1 MainOne a été sélectionné grâce à un appel d’offre restreint à livrer une capacité additionnelle de 2,5 Gbps.

Ces projets et leur succès mettent en évidence les progrès réalisés par le Gouvernement du Burkina Faso et les initiatives de PAV-BURKNA en ce qui concerne les infrastructures et services à haut débit critiques dans leur quête à développer l’économie numérique et conformément à l’initiative du gouvernement de renforcer les infrastructures et améliorer la connectivité dans le pays. La collaboration avec MainOne a montré que des performances significatives peuvent être réalisées grâce au modèle d’achat de capacité en gros, maximisant efficacement les valeurs des actifs de fibre existants dans la région, complétés par de nouveaux investissements soutenus par les institutions de financement du développement (IFD). Cela permet d’améliorer la portée des services et de réduire le prix de la prestation de services aux consommateurs en éliminant la duplication des coûts là où elle n’est pas requise.

Grâce aux actions de L’Etat Burkinabè appuyé financièrement par la Banque Mondiale et techniquement par la coopérative PAV BF, nous avons pu enregistrer une évolution de la pénétration de l’Internet qui passe de 10% à 19% en 2019. Avec le choix porté sur MainOne pour la phase 2, et suite à la performance de l’entreprise, ce taux de pénétration verra très prochainement une autre avancée considérable.

MainOne a réitéré son engagement à explorer des modèles similaires avec d’autres FAI, Opérateurs Mobiles et gouvernements dans d’autres pays de la région. L’entreprise demeure prête à continuer de stimuler le développement de l’écosystème numérique en Afrique de l’Ouest, permettant aux opérateurs de réseaux et au gouvernement d’accéder à des infrastructures et des services de classe mondiale à des tarifs compétitifs, grâce à la fourniture d’une capacité de gros qui permet de réduire le coût par Mbps et d’assurer une expérience de connectivité améliorée.

(Source : Main One, 27 mai 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)