twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Madagascar : le réseau 5G de Telma suspendu et ses équipements mis sous scellés

lundi 27 juillet 2020

Le régulateur télécoms malgache a bloqué le réseau 5G ouvert au grand public, le 1er juillet 2020, par l’opérateur Telma et scellés tous les équipements en rapport avec la technologie. Il est reproché à la société télécoms d’avoir outrepassé le cadre de l’expérimentation qui lui était accordé.

L’Autorité de régulation des technologies de communication (ARTEC) de Madagascar a ordonné la suspension du réseau 5G de l’opérateur télécoms Telma et la mise sous scellés des équipements techniques qui portent cette technologie mobile. La décision du régulateur télécoms est intervenue la semaine dernière. Elle découle de la violation par Telma de la réglementation.

Le 1er juillet 2020, l’opérateur de téléphonie mobile annonçait en grande pompe le lancement commercial de ses services 5G, en partenariat avec l’équipementier télécoms Ericsson. La société indiquait faire ainsi de Madagascar « le premier pays africain à bénéficier de la nouvelle génération de connectivité mobile ». Cependant, l’ARTEC a souligné qu’il n’a pas été accordé à Telma une autorisation de commercialiser des services 5G sur le marché malgache, mais plutôt une autorisation temporaire pour expérimenter la technologie pendant un mois.

L’ARTEC a précisé à cet effet dans un communiqué que « l’utilisation des services 5G reste encore dans une phase d’expérimentation à Madagascar comme dans nombre de pays membres de l’Union internationale des télécommunications ».

De plus, l’expérimentation permise à Telma devait se faire en indoor uniquement, c’est-à-dire à l’intérieur des bâtiments. Or, la société télécoms l’a finalement étendu à l’outdoor et sur plusieurs sites sans l’aval préalable du régulateur télécoms.

(Source : Agence Ecofin, 27 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)