twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Madagascar : Telma renforce ses capacités télécoms en se connectant au câble METISS

jeudi 18 mars 2021

Après cinq années d’attente, Madagascar s’enrichit d’une connexion à un nouveau système sous-marin de fibre optique. L’infrastructure télécoms partagée par les différents opérateurs télécoms annonce une recrudescence de la concurrence sur le segment du haut débit.

L’opérateur malgache Telma verra bientôt ses capacités télécoms augmenter considérablement. Le leader du marché télécoms va inaugurer officiellement, le 22 mars 2021, sa connexion au câble sous-marin de fibre optiqueMEltingpoT Indianoceanic Submarine System (METISS), rapporte linfo.re.

L’opération fait suite à la mise en service du câble sous-marin le 5 mars 2021. Xavier Hermesse, le président du consortium METISS qui a qualifié cette opération de « grande fierté », a ajouté que « ces cinq années de travail intense sont un bel exemple de coopération entre les six opérateurs régionaux que nous sommes. En construisant nous-mêmes notre propre câble, nous avons su mettre en avant les intérêts de nos territoires respectifs et réaliser un vrai travail commun pour le développement économique et social de nos îles ».

C’est en 2017 que les opérateurs télécoms Telma (Madagascar) ; CEB FiberNet (Maurice) ; Emtel (Maurice) ; Canal+ Telecom (La Réunion) ; SFR Réunion (La Réunion) et Zeop (La Réunion) ont signé l’accord de construction et de gestion du METISS. Ils ont été rejoints plus tard par Telco OI (Only) de Mayotte ; Blueline et Airtel de Madagascar ; et Belgacom International Carrier Services.

Le déploiement de l’infrastructure télécoms a démarré en juin 2020, conduite par le CS Teliri, le navire câblier d’Elettra, filiale italienne d’Orange Marine. Sa mise en service officielle était prévue la même année. Mais la crise mondiale du coronavirus a contraint le consortium à un report de date.

Avec les capacités du METISS, Telma a renforcé ses atouts pour répondre à la demande en connectivité qui croît rapidement sur l’île. Depuis plusieurs années, la société télécoms multiplie les investissements pour réaliser son ambition d’être le seul opérateur de référence du pays. Le METISS lui fera franchir un pas de plus vers cet objectif.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)