twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Macky Sall veut une évaluation du contrat de concession relatif à la TNT

mercredi 3 juillet 2019

Le président Macky Sall a souligné mercredi en Conseil des ministres la nécessité de procéder à une évaluation "systématique" du contrat de concession relatif au projet de Télévision numérique terrestre (TNT).

Dans le cadre de la transition de l’analogique au numérique, l’Etat du Sénégal avait signé en 2014 avec la société Excaf Telecom une convention de concession de service public de l’audiovisuel portant autorisation de construction et d’exploitation d’une infrastructure de télévision numérique terrestre (TNT).

En vertu de cette convention, cette société sénégalaise devait entre autres trouver les moyens de mettre en œuvre ce projet par le biais d’un investissement devant être récupéré à partir de la commercialisation des produits relatifs à l’exploitation de la TNT.

Le chef de l’Etat avait ensuite officiellement lancé le début de mise en œuvre du projet TNT au cours d’une cérémonie organisée le 17 juin 2015 au Palais de la République.

Certains acteurs du secteur de secteur de l’audiovisuel sénégalais ont depuis émis des doutes quant aux capacités du concessionnaire à développer la TNT au Sénégal.

"En ce qui concerne la transition de l’analogique au numérique, le Président de la République a rappelé au Gouvernement la nécessité de procéder à l’évaluation systématique du contrat de concession relatif au projet Télévision numérique Terrestre (TNT)", lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.

Macky Sall a également invité les ministres en charges des Finances et de la Communication à prendre les dispositions utiles pour accélérer le démarrage des activités de Télédiffusion au Sénégal (TDS SA).

"Il a réaffirmé la place prioritaire du numérique dans la modernisation et l’émergence du Sénégal, invitant les acteurs du secteur, sous l’impulsion fondamentale de l’Etat, à assurer une meilleure synergie autour de la mise en œuvre de la stratégie « Sénégal Numérique 2025 », soutenue par une politique de cyber sécurité résiliente, et garantissant la souveraineté numérique vitale du Sénégal", rapporte la même source.

(Source : APS, 3 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)