twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Macky Sall : l’UVS est une réponse au problème de formation adaptée aux besoins du pays

vendredi 19 octobre 2018

L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) est ‘’une réponse pertinente’’ au probléme de formation adaptée aux besoins de la jeunesse du pays, a déclaré, vendredi soir à Kolda, le Président de la République du Sénégal, Macky Sall.

’’La création de l’UVS est une réponse pertinente à l’impératif d’offrir aux moyens des nouvelles technologies de l‘information et de la communication, des formations adaptées à la jeunesse qui incarne l’avenir de notre nation’’, a-t-il dit.

S’exprimant lors de l’inauguration de l’Espace numérique ouvert (ENO) de Kolda, il a soutenu que l’UVS est ‘’une véritable université numérique permettant un maillage du territoire national par l’implantation dans chaque département d’un ENO’’.

‘’L’ENO est un maillon important dans la promotion du développement territorial. Avec cet ENO, la région dispose d’une infrastructure qui préfigure du pôle de compétitivité départemental avec le centre universitaire délocalisé de Kolda, les centres de recherches et d’essais de Medina Yoro Foulah et Kolda, et l’ISEP de Vélingara’’, a dit le chef de l’Etat.

Selon Macky Sall, ‘’la création de l’UVS, innovation pédagogique majeure, vient s’ajouter aux nombreuses réformes initiées dans l’Enseignement supérieur’’.

‘’Cet édifice moderne est un instrument d’une grande innovation de l’Université virtuelle du Sénégal. Il s’agit pour nous à travers cette infrastructure de bâtir une éducation de qualité, socle de notre quête d’émergence’’, a soutenu M. Sall.

Le Président Sall a précisé que ‘’l’inauguration de cet ENO procède’’ de sa volonté de bâtir un système éducatif de qualité fondé sur l’enseignement de la science, de la technologie et de l’innovation’’.

‘’Cette option fondamentale, fruit de la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche est dictée par la nécessité d’aligner notre système éducatif par le besoin de notre économie.

‘’Ce projet novateur conçu et réalisé grâce à l’expertise nationale’’, a-t-il salué, félicitant le ministre de tutelle Mary Teuw Niane qui selon lui, ‘’a été l’artisan principal de la mise en œuvre de cette vision’’.

‘’Il a suivi et a cru en l’enseignent en distance, à ce modèle pour en faire la réalité que nous vivons’’, a-t-il dit.

(Source : APS, 19 ocotbre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)