twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Machines en fin de vie : le Sénégal a l’obligation d’avoir un centre de recyclage

mercredi 8 septembre 2010

Le Sénégal est tenu de se doter d’un centre de recyclage des machines en fin de vie au vu de la grande quantité d’ordinateurs qui entrent dans le pays dans le cadre de la Solidarité numérique, a indiqué mecredi le coordonnateur de l’ONG Enda Ecopole, Amadou Diallo.

‘’Le Sénégal est tenu d’avoir un jour son propre centre de recyclage des ordinateurs en fin de vie ou d’une manière générale des déchets d’équipements électriques et électroniques, sinon dans les deux ou trois ans, il risque d’y avoir des morts’’, a prévenu M. Diallo dans un entretien accordé à l’APS.

L’utilisation du plomb du cadmium provenant des E-déchets provoque des maladies chez les recycleurs qui s’activent dans les décharges, a-t-il expliqué.

’’C’est sûr que ça rend ces gens malades avec la présence de substances dangereuses comme le plomb, le chrome, les substances ignifuges et le polychlorure de vinyle (PVC) dans les e-déchets’’, a-t-il répété.

‘’ Pour l’instant, la quantité des e-déchets n’est pas dramatique au Sénégal. Mais c’est la quantité qui va arriver qui va rendre la chose dramatique, et de plus en plus il vaut mieux prévenir que guérir’’, a-t-il justifié.

Selon lui, il faut prévenir les risques sanitaires, préparer les gens et réfléchir pour qu’on ne soit pas victime demain d’une situation ’’qui pourrait nous dépasser ou bien nous créer des problèmes’’.

Evoquant le recyclage des ordinateurs et des téléphones en fin de vie, il a souligné qu’il y a ‘’une volonté politique de la part du président de la République, Me Abdoulaye Wade’’ avec qui Enda Ecopole travaille sur ce dossier en partenariat avec la cellule de SENECLIC rattachée à la présidence de la République.

‘’Le président de la République a fait appel à Enda Ecopole et à SENECLIC pour travailler à la mise en place du Centre de recyclage des équipements électriques et électroniques en fin de vie’’, a-t-il informé.

‘’Avec le président Wade et SENECLIC, on a fait le projet de financement et il tournait au tour de 1, 2 milliards de FCFA. Mais malheureusement il y a pas eu de suite’’, a-t-il déploré, reconnaissant tout de même ‘’le coût cher des équipements d’un centre de recyclage’’ auquel s’ajoute les nombreux blocages entre les différentes structures en chargent de ce dossier.

Cependant, il a indiqué que beaucoup de partenaires au développement sont prêts à financer un tel projet dans le cadre de la solidarité numérique.

‘’Dans tous les cas, avertit-il, le Sénégal est tenu d’avoir son propre centre de recyclage des e-déchets, sinon dans les prochaines années, il y aura beaucoup de morts avec les quantités qui arrivent avec la solidarité numérique’’.

Selon l’Union Européenne (UE), il y a 500.000 déchets électroniques et électriques dans le monde.

(Source : APS, 8 septembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 12,4 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 6 675 513 abonnés Internet

  • 6 249 364 abonnés 2G+3G (93,06%)
  • 305 019 clés Internet (4,6%)
  • 103 203 abonnés ADSL (1,5%)
  • 17 927 abonnés bas débit (0,3%)

- 599 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 49,42%

(ARTP, 30 septembre 2014)

- 3 194 190 utilisateurs d’Internet
- Taux de pénétration : 21,96% de la population

(UIT juillet 2014)

- 3475 noms de domaine enregistrés en .sn
- 3178 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal mars 2012)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 317 653 abonnés
- 1275 lignes publiques
- Taux de pénétration : 2,35%

(ARTP, 30 septembre 2014)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 14 351 857 abonnés
- Taux de pénétration : 106,24%

(ARTP, 30 septembre 2014)

FACEBOOK

- 730 940 utilisateurs
- 5,93 % de taux de pénétration de la population totale
- 36,74% de taux de pénétration de la population en ligne
- 12ème rang africain pour le nombre d’utilisateurs
- 93ème rang mondial pour le nombre d’utilisateurs
- 18ème rang africain pour le taux de pénétration
- 157ème rang mondial pour le taux de pénétration

(Socialbakers, 27 avril 2013)