twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

MTN va lancer officiellement la 5G en Zambie la semaine prochaine avec le soutien du gouvernement

vendredi 18 novembre 2022

La demande en connectivité à haut débit continue de s’accélérer en Afrique. En Zambie, le gouvernement veut aider les opérateurs télécoms à renforcer leurs capacités afin de mieux répondre à cette demande dans un contexte de transformation numérique accélérée.

L’opérateur de télécommunications MTN Zambia travaille avec le gouvernement zambien pour procéder au lancement commercial de la technologie mobile de cinquième génération (5G) en Zambie, le 24 novembre prochain. C’est ce qu’a annoncé Felix Mutati (photo), ministre de la Technologie et des Sciences, le jeudi 17 novembre en marge de la 10e édition du sommet «  Innovation Africa  ».

Selon M. Mutati, le lancement de la 5G permettra au gouvernement zambien de «  créer une expérience positive pour les clients, créer la vitesse nécessaire et faire en sorte que la Zambie soit vraiment dans la ligue des champions  ». Il a ajouté que l’exécutif s’efforce de rendre les services de réseau mobile accessibles à tous les Zambiens et à un prix abordable, en veillant à réduire le coût des infrastructures de technologies de l’information et de la communication.

Cette initiative intervient 11 mois après que MTN Zambia a démarré la phase pilote de son réseau mobile 5G avec l’expertise technique de la société technologique chinoise Huawei. Elle s’inscrit, selon M. Mutati, dans le cadre du programme de transformation numérique du gouvernement. Le numérique est un pilier central de la «  Vision 2030  » qui vise à faire de la Zambie «  une nation à revenu intermédiaire prospère d’ici 2030  ».

Le lancement de la 5G devrait notamment permettre à MTN de répondre plus efficacement à la demande croissante en connectivité à haut débit et aux nouvelles exigences des consommateurs zambiens. Cela permettra non seulement à l’opérateur d’augmenter ses revenus, mais également de prendre de l’avance sur ses concurrents qui se préparent aussi pour le déploiement de la nouvelle technologie. Son rival Airtel Zambia a récemment acquis des fréquences supplémentaires qui devraient lui permettre de lancer la 5G, entre autres.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 16 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik