twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

MTN, le premier réseau à tester le 5G en Côte d’Ivoire

vendredi 3 décembre 2021

La société de téléphonie MTN Côte d’Ivoire, qui effectue actuellement une phase pilote de la 5G, est le premier opérateur de Télécoms à opérer sur cette technologie dans le pays.

Le vice-pésident du Groupe MTN, en charge de la Région Afrique de l’Ouest et du Centre, Ebenezer Thum Asante, a exposé jeudi à Abidjan sur la 5G lors d’un forum d’investissement entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, au deuxième jour d’une visite d’Etat de 72h du président Cyril Ramaphosa.

Ce forum ivoiro-sudafricain, qui se tient sur deux jours, a lieu au Sofitel Hôtel Ivoire, un site pilote de la 5G. Pour cet événement, le réseau de ce réceptif a été connecté à la 5G, faisant vivre une expérience extraordinaire.

Selon une source interne, cette phase pilote a débuté depuis deux semaines. Elle sera distribuée à la suite d’un protocole avec le ministère de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’innovation à travers l’Autorité de régulation des TIC/Télécoms en Côte d’Ivoire (ARTCI).

La technologie 5G offre 1500 Mégabits contre 150 Mégabits pour la 4G, soit 10 fois plus de débit. Elle permettra une meilleure expérience pour le streaming, les jeux et vidéos en ligne, l’intelligence artificielle.

Cette phase pilote, « c’est pour prouver que technologiquement tout est réuni, parce que MTN déploie la 5G en Côte d’Ivoire », a indiqué cette source interne, ajoutant que les pourparlers sont en cours avec les autorités pour définir le spectre alloué.

Aux vues des exigences technologiques, le groupe s’est donné pour ambition de migrer en mode 5G afin de connecter et de satisfaire davantage ses clients, tout en connectant les entreprises et les économies.

En Afrique, plusieurs pays l’ont déjà expérimenté avec succès notamment l’Afrique du Sud qui fut le premier pays africain où la 5G est une réalité. Ainsi, plusieurs opérateurs ont lancé leur réseau en 2020 en occurrence MTN.

Cette technologie est la 5e génération des standards de téléphonie mobile après la technologie 4G, c’est une amélioration du réseau internet nécessaire en termes de capacité, de nombre de connexions et de temps de latence, afin de répondre aux besoins des utilisateurs.

Elle offre aussi plus d’opportunités pour l’utilisation des objets connectés dans plusieurs domaines d’activité (Industrie, Santé, Agriculture, Elevage, Aéronautique, Automobile, Distributions etc).

La 5G permet de connecter 1000 fois plus d’objets au km² que la 4G, et offre des débits au moins 10 fois plus rapides que la 4G. Elle divise par 10 le temps de latence (Ecart entre l’envoi et la réception d’une information sur Internet), et consomme dix fois moins d’énergie à usage égale.

« Avec cette vitesse de croisière, sécurisée, le groupe veut aider à propulser l’Afrique », a déclaré le vice-président Ebenezer Thum Asante, laissant entendre qu’en 2025, MTN veut être l’ »opérateur champion » sur le continent.

Le spectre de la 4G, lui, permet d’atteindre des débits jusqu’à 150 Mbps et la 5G permet désormais des débits jusqu’à 1.5 Gbit/s. Comme exemple d’usage la 4G permet de télécharger un fichier de 1 Go en 2 minutes, la 5G quant à elle ne mettra que 16 secondes.

L’abonné doit avoir une SIM 4G (valable pour la 5G), un équipement compatible (comme des smartphones, MIFI ou HomeBox) et être dans une zone couverte par le réseau 5G. En termes davantage pour les clients, la 5G devrait permettre de gérer le nombre toujours plus grand d’appareils connectés.

M. Asante a annoncé pour vendredi, à Abidjan, la coupure du ruban pour la construction du Campus MTN pour un coût de 34 millions de dollars US. Il devrait s’achever dans les 18 prochains mois.

(Source : APA News, 3 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)