twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

M. Abdoukarim Mbengue : "Les contrats sont les mêmes pour les opérateurs étrangers et pour les nationaux"

samedi 23 novembre 2002

Contacté au téléphone, M. Abdoukarim Mbengue, chef du département communication de la Sonatel, se dit très étonné de la tenue d’une telle conférence de presse. "Nous préférons discuter avec nos clients et nos partenaires de façon professionnelle et directe plutôt que par voie de presse, relève-t-il. Il y a déjà eu deux rencontres avec l’ensemble des opérateurs. En dehors de ces forums de discussion, nous avons une structure à la Sonatel pour gérer les problèmes".

En ce qui concerne la politique commerciale de la Sonatel, M. Mbengue explique que les contrats sont les mêmes pour les opérateurs étrangers et pour les nationaux. La différence réside dans la facturation. Celle-ci est en Fcfa pour les entreprises sénégalaises et en dollars pour les étrangers. Tout ne serait donc qu’un problème de taux de change. "Quand le cours du dollar baisse comme récemment, les opérateurs sénégalais ont eu l’impression que nous vendions la minute moins cher aux non nationaux", estime M. Mbengue qui rappelle que, lors de la signature du contrat, les opérateurs avaient tous accepté les termes sans condition.

Le problème des factures serait dû à un nouveau système d’information commercial dont s’est dotée la Sonatel. Les problèmes occasionnés auraient tous été réglés.

Pour M. Mbengue, les membres du collectif ont été suspendus car ils n’ont pas payé leur facture. D’ailleurs, certains opérateurs ont déjà commencé à payer, d’autres se sont engagés sur des moratoires. "On ne peut reprocher à la Sonatel d’appliquer les clauses du contrat dans le sens de ses intérêts", conclut M. Mbengue.

(Source : Le Soleil 23 novembre 20002)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)