twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre le terrorisme au Sénégal : Les puces téléphoniques non identifiées bientôt résiliées

jeudi 19 novembre 2015

Pour lutter contre le terrorisme, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé hier, lors d’un atelier, la résiliation prochaine de toutes les puces téléphoniques sans identification et la mise en place d’un système d’adressage unique national.

Les récentes attaques terroristes à Paris et la série d’arrestations de religieux sénégalais accusés d’apologie du terrorisme ne laissent pas indifférente l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Pour sécuriser les populations, son directeur général a annoncé hier, à l’occasion d’un atelier consacré à l’adoption et la mise en place d’un système unique d’adressage national, la résiliation de toutes les puces téléphoniques appartenant à des propriétaires non identifiés. ‘’Nous avons demandé à tous les opérateurs de réseau mobile de suspendre tous les clients qui n’ont pas une identification formelle dans le système d’information. Tous les clients qui n’ont pas été identifiés seront définitivement résiliés à compter du 30 novembre prochain’’, a informé Abdou Karim Sall. Pour le DG de l’autorité de régulation, l’identification des clients est un élément clé pour prévenir la menace des terroristes. ‘’On ne peut pas permettre à quelqu’un qui utilise le téléphone de ne pas être identifié formellement et de manière précise dans le système d’information’’, a-t-il ajouté.

Si l’identification est une chose, la localisation en est cependant une autre. C’est pourquoi, il a aussi annoncé la mise en place, d’ici la fin de l’année 2016, d’un système d’adressage unique national. Celui-ci concerne, notamment, l’adresse physique des rues, le numéro ou nom d’immeubles, les codes postaux et une base de données, avec des outils d’exploitation. Aux yeux de M. Sall, l’adressage est un aspect déterminant dans la lutte contre le terrorisme. Il vient en appoint aux services de sécurité pour enrayer les réseaux terroristes. ‘’C’est une question de sécurité. Pour que les services puissent faire correctement leur travail, il faut que les déplacements soient précédés d’investigations très précises en termes de localisation des individus’’, a-t-il déclaré. Et le directeur général de l’ARTP de prévenir : ‘’Si on n’a pas un système d’adressage efficace, la localisation des personnes sera difficile à réaliser, quel que soit le niveau d’identification des personnes’’.

Abdou Karim Sall considère en outre l’adressage comme une infrastructure essentielle pour le développement social et économique d’un pays. Il a ainsi invité les acteurs du secteur de télécommunication à passer à l’action. ‘’Un pays ne peut pas prétendre au développement sans un système d’adressage efficace et fiable (…). Le moment est venu de passer à l’action, en sensibilisant l’ensemble des parties prenantes à cette question centrale pour notre développement", a-t-il soutenu. A son avis, la mise en place d’un système uniformisé d’adressage permet d’améliorer les services postaux, tout en facilitant entre autres le paiement des factures d’eau, d’électricité et des impôts. A l’en croire, les 12 opérateurs privés titulaires de licences au Sénégal exploitent tous des systèmes d’adressage différents qui ne répondent à aucune norme préétablie. Avant de garantir que le futur nouveau système permettra de résoudre toutes les difficultés notées dans la fourniture des services postaux.

Mamadou Diallo

(Source : Enquête, 19 novembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)