twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la prolifération des armées légéres : Un nouveau logiciel pour suivre les armes à la trace

vendredi 25 février 2005

Un logiciel pour enregistrer et retracer les armes légères est arrivé au Sénégal, grâce à une coopération entre le Mouvement contre les armes légères en Afrique de l’Ouest (Malao) et le Centre Pearson pour le maintien de paix. Le Centre Pearson a apporté cette technologie du Canada pour aider dans la lutte contre la prolifération des armes légères et petits calibres au Sénégal dans la sous-région.

"Depuis 50 ans, le Canada s’est impliqué dans le contrôle des armes au Canada et nous voulons donner cette expertise aux pays de l’Afrique de l’Ouest », précise M. Robert Ouellette du Centre Pearson, qui présentait le logiciel hier, lors d’un atelier auquel ont pris part des représentants du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée-Bissau et de la Guinée. Les quatre pays font partie du Projet infra régional « Armes légères et de petit calibre », ouvert lundi à Dakar.

M. Ouellette a expliqué que le logiciel, qui fonctionne sur la base de Microsoft Access, est un logiciel de base de données utilisé partout dans le monde, et qui est spécial, car il "permet aux Etats soit d’enregistrer les armes qui existent dans la population ou, durant une collecte, d’enregistrer les armes et les détruire." Avec cet enregistrement, les autorités peuvent retracer les armes qui refont surface partout en Afrique de l’Ouest.

"Un enregistrement fiable des armes qui sont déjà détenues est un élément incontournable pour l’amélioration de la sécurité et du développement", déclare Mme Christiane Agboton, coordonnatrice du Malao. Selon elle, cette initiative est de taille car, désormais, “avec le Centre Pearson, nous pouvons améliorer l’enregistrement des armes au Sénégal et dans la sous-région". Le capitaine Abdourahmane Dieng, secrétaire permanent de la Commission nationale sur la circulation illicite des armes légères, précise que « la sécurité ne peut plus être obtenue isolément », depuis la mondialisation généralisée, et que « la transparence dans les politiques de défense et d’armement, qui inclut l’inventoriérisation des armes et la tenue de registres, est la meilleure façon de lutter contre la prolifération des armes légères en Afrique ». M. Momar Drame, représentant du ministère de l’Intérieur du Sénégal, évalue les opportunités qu’offre un tel logiciel et donne son approbation : "On sait que les armes qui circulent à travers les frontières de nos pays sont innombrables. Ces armes doivent être suivies. Le gouvernement du Sénégal remercie le Centre Pearson et est content de s’impliquer dans ce plan pour contrôler les armes légères dans la sous-région."

Allan PULGA et Maxime Déthié SENE

(Source : Wal Fadjri, 25 février 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)