twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la pauvreté : Une base de données des menages pauvres bientot disponible

vendredi 6 février 2015

Dans le cadre du renforcement des efforts du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté, un registre national unique, contenant tous les ménages pauvres du Sénégal, va être bientôt disponible au niveau du serveur de l’Adie. Selon Anta Sarr Diacko, délégué général à la Protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn), les données permettront aux bailleurs d’intervenir directement sur les ménages sans ciblage.

Sous peu, le Sénégal va disposer d’une base de données de tous les ménages pauvres du pays au niveau du serveur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). L’information a été livrée hier, jeudi 5 février, par Anta Sarr Diacko, délégué général à la Protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn), en marge de l’atelier de partage du Programme national de bourses de sécurité familiale avec les élus de Dakar. Selon l’ex-ministre de la Femme, « toutes les personnes enquêtées vont se retrouver dans le serveur de l’Adie. C’est cela qui va constituer, à la fin de l’enquête, le registre national unique ». Pour elle, cette base de données « va regrouper tous les ménages pauvres, de telle sorte que tous ceux qui voudront porter leurs actions auprès de ces ménages vulnérables ne fassent plus de ciblage. Ils vont directement puiser sur ce registre national ».

En effet, M. Sarr Diacko a expliqué que, dans le cadre du ciblage des ménages pauvres qui devront bénéficier du Programme, un ensemble de questionnaires, venant de tous les ministères concernés (Femme, Santé, Education, Agriculture), ont été centralisés sur une « fiche unifiée ». A l’en croire, cette dite fiche « va permettre de sélectionner les bénéficiaires en fonction de ces critères ». C’est donc ce document sur les ménages pauvres du pays qui va être mis dans le serveur de l’Adie.

Par ailleurs, le délégué général a informé que, sur instruction du chef de l’Etat, Macky Sall, 100.000 autres ménages vont être enrôlés pour cette troisième phase. « Donc, nous allons avoir 200.000 ménages à payer à partir de la fin du deuxième trimestre de 2015 ». Elle a cependant précisé que ces bourses familiales ne sont pas attribuées à toute la famille, mais plutôt aux enfants. Pour elle, « l’objectif recherché est de renforcer les capacités éducatives, productives des familles bénéficiaires, parce que nous allons les renforcer après par des activités génératrices de revenus. Mais tout au début, c’est surtout pour la santé et l’éducation des enfants ». Et de renchérir : « C’est pour permettre de rompre avec la pauvreté intergénérationnelle ». Ledit programme s’étale pour une durée de 5 ans, pour un montant de 25.000 Fcfa par trimestre, à retirer au niveau de la Poste. Le transfert a démarré depuis le 16 septembre 2013.

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 6 février 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)