twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la fracture numérique : 400.000 personnes ciblées par un programme national de formation

jeudi 2 mai 2013

En prélude au lancement officiel de leur programme dénommé « Volontariat du numérique », prévu le 6 mai prochain à Dakar, les initiateurs de cet événement, ont dévoilé, hier, les grands axes de ce projet. Leur objectif est de réduire la fracture numérique sur l’étendue du territoire national. Près de 400.000 personnes seront ciblées par le programme de volontariat numérique, avec un budget prévisionnel estimé à 650 millions de FCfa. Cette information a été donnée, hier, par Sett Sall, coordonnateur du projet. Avec ses collaborateurs, il a décliné le plan d’action élaboré pour ce programme. Face au constat du fossé numérique, dans les pays du Sud, le concept de « Volontariat du numérique » est préconisé par l’Institut de recherches appliquées en Tic (Iratic) comme une stratégie alternative pour résorber ce gap. Les contributions volontaires et l’implication massive de la jeunesse et de l’ensemble des composantes de la communauté informatique sont nécessaires dans ce but.

Il s’agit de développer la solidarité numérique autour de la lutte contre la fracture numérique et de la réalisation de l’information comme l’a recommandé le Sommet mondial sur la société de l’information de Tunis et de Bilbao. Ce projet, initié par l’Iratic, intègre trois dimensions stratégiques dans son plan d’action pour l’atteinte des objectifs : la réduction du gap numérique par un engagement citoyen ; la formation et le renforcement des capacités dans le cadre d’une solidarité citoyenne et la promotion de l’auto-emploi des jeunes à travers des actions volontaristes. « Durant deux ans, nous allons nous engager à servir sur l’ensemble du territoire national afin de relever le défi de l’accès et de la disponibilité des compétences en Tic », a promis le responsable du programme, Sett Sall. Ajoutant que leurs actions visent à développer un espace appelé « société de l’information » vers laquelle toutes les régions du pays doivent converger et y demeurer grâce à la mise en œuvre de mécanisme de solidarité tenant compte de leur état technologique.

Attitudes d’un volontaire numérique

Différents secteurs d’activités seront touchés par le programme de volontariat numérique. Il s’agit, par exemple, de la bonne gouvernance avec la création de portail de service citoyen, des systèmes d’information d’administrations locales ; santé (conservation des données médicales, prévention et sensibilisation par les Tic ; éducation (alphabétisation numérique des jeunes, solution d’e-Learning…). Pour la culture, ce programme entend initier des acteurs de ce domaine aux techniques de numérisation des archives et valoriser les langues, les traditions par l’usage des Tic. L’agriculture et l’environnement ne sont pas également en reste dans ce projet numérique dont la première phase va se dérouler à partir de mai jusqu’au décembre.

Selon M. Sall, l’activité de volontariat est avant tout un « sacerdoce », une volonté et un engagement à servir la République et les populations. Il rappelle, à cet effet, qu’un Volontaire du numérique (Vn) doit faire preuve d’ouverture, de responsabilité, d’initiatives, de réelles capacités d’adaptation et d’autonomie dans le respect de la culture de ses interlocuteurs, de la structure ou de la collectivité d’accueil. Le volontariat constitue donc pour le Vn une opportunité de mettre à contribution des savoirs numériques et technologiques récemment acquis afin de se confirmer aux réalités et aux particularités de la vie professionnelle.

Abdou Diaw

(Source : Le Soleil, 2 mai 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)