twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Louga : Le Gouverneur Ange Faye plaide pour une meilleure utilisation de la géomatique

mercredi 16 décembre 2015

Le gouverneur Ange Faye a plaidé ce mercredi pour un meilleur usage de la géomatique au Sénégal au moment où le monde est marqué par l’impact négatif des changements climatiques sur le développement urbain avec une gestion de plus en plus complexe des ressources et du territoire.

‘’Cette disposition nouvelle qui englobe la gestion du territoire est un enjeu majeur pour le Sénégal’’, a dit le gouverneur présidant l’ouverture officielle d’un atelier de sensibilisation de trois jours des décideurs, initié par le Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination du Sénégal (GICC).

Selon le gouverneur, cette nouvelle situation créée par les changements climatiques, nécessite une information géographique de qualité afin d’aider à la prise de décision favorable au développement socio-économique.

Dans une région comme Louga, cette nouvelle science peut aider dans les domaines de l’agriculture et du pastoralisme, a ajouté le gouverneur Faye donnant l’exemple de l’apport qu’elle peut avoir pour la localisation des points d’eau pour le bétail.

La géomatique peut aussi être mise à contribution pour l’exploitation du potentiel touristique non encore exploité de la région de Louga qui compte 50 km de côte, a-t-il fait remarquer invitant les participants à cet atelier à accorder beaucoup de crédit aux travaux.

Quant au coordinateur du GICC à l’Agence de l’informatique de l’Etat M. Mouhammad Abdallah Diallo, il est revenu sur l’historique de la géomatique au Sénégal où elle bénéficie d’un accompagnement de la coopération canadienne.

L’atelier vise à sensibiliser les décideurs sur les enjeux mais aussi à les impliquer autour de la mise en œuvre du Plan national de géomatique au Sénégal (PNG), a expliqué M. Diallo.

(Source : APS, 16 décembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)