twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lionel Yao : « L’idée de SCash m’est venue lors d’un voyage que j’effectuais au Nigeria »

dimanche 21 janvier 2018

Lauréat du concours #MonInterviewEcofin, Lionel Yao est le fondateur et le CEO de SCash Payment, une startup ivoirienne qui développe des solutions de finance digitale à destination des populations africaines exclues des systèmes financiers classiques.

Scash réunit deux financiers spécialistes en banque et microfinance, des codeurs et un expert en sécurité. Ils développent un compte sans banque, 100% mobile, à destination des exclus des systèmes financiers classiques.

Agence Ecofin : Lionel Yao, que faisiez-vous avant de développer SCash ?

Lionel Yao : J’étais étudiant et je travaillais dans l’informel.

AE : Comment êtes-vous venu(e) à développer ce projet ?

LY : L’idée de SCash m’est venue lors d’un voyage que j’effectuais au Nigeria. Je n’avais pas de cash, ni de solution bancaire pour effectuer mes transactions financières en Naira.

AE : Quel est le principal atout de votre produit ?

LY : Sa cible à savoir tous les exclus des systèmes financiers classiques, et l’innovation qui offre à ces populations pauvres et non bancarisés une solution simple, 100% accessible via le mobile.

AE : A quel stade de développement se situe aujourd’hui SCash ?

LY : Nous sommes maitenant parvenus au Beta testing (MVP fonctionnel)

AE : Quelle est la principale difficulté que vous avez eu à surmonter pour arriver à ce stade ?

LY : Le manque de financement qui nous empêchait de rassembler une équipe consacrée à 100% au projet.

AE : Quelle est maintenant votre prochaine étape ?

LY : Nous devons achever le developpement de notre solution et entamer l’acquisition client.

AE : Quel conseil donneriez vous à un(e) jeune qui rêve d’entreprendre ?

LY : Mon conseil à un aspirant entrepreneur, c’est d’abord d’analyser les problèmes autour de lui, de trouver sa solution, de la developper et surtout être persévérant. Il doit se dire qu’il a 10 ans de galère à subir. S’il est prêt à accepter ça, qu’il se jette à l’eau.

(Source : Agence Ecofin, 21 janvier 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)