twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Licence globale : les opérateurs appelés à déposer leurs offres avant fin août

vendredi 17 août 2007

Le dépôt des offres "fermes" des opérateurs intéressés par l’attribution de la nouvelle licence globale de télécommunications est fixé au 31 août, selon l’Agence de régulation des télécommunications des postes (ARTP).

"Après analyse et évaluation des offres qui auront été déposées, l’ARTP décidera soit d’adjuger la licence à l’opérateur ayant déposé la meilleure proposition, soit lancer un second tour", indique l’agence dans un communiqué transmis à l’APS.

Son directeur général, Daniel Goumalo Seck, souligne que "l’ARTP souhaite finaliser le processus d’attribution dans les meilleurs délais afin qu’un nouvel opérateur puisse rapidement venir proposer ses services à la population sénégalaise".

Cette procédure d’appel à la concurrence pour l’attribution de la nouvelle licence globale est une application de l’article 21 du Code des télécommunications du Sénégal.

Plusieurs investisseurs potentiels ont manifesté leur intérêt pour cette nouvelle licence. Certains ont remis "une offre informelle", d’autres ont fait "une expression d’intérêt", selon l’ARTP.

En plus de coller au contexte favorable aux investissements dans le secteur, cet engouement répond à l’annonce par les autorités sénégalaises de leur intention d’attribuer une nouvelle licence globale de télécommunications.

Cette annonce a été faite, en novembre 2005, lors du sommet mondial de la société de l’information à Tunis.

Depuis juillet 2004, la SONATEL, opérateur historique, a perdu le monopole sur la téléphonie fixe, le trafic international et la transmission des données.

Le cadre réglementaire a été fixé avec la loi n° 2001-15 du 27 décembre 2001 portant Code des télécommunications. Précédemment, il y a eu la loi n° 96-03 du 22 février 1996 qui l’a créé et a posé les jalons de la libéralisation du secteur. Cela s’était traduit par l’ouverture à la concurrence des segments de la téléphonie mobile et des services à valeurs ajoutées.

Fin avril dernier, le chef de l’Etat Abdoulaye Wade annonçait que Saad Binladen, président du groupe du même nom, lui "a manifesté l’intérêt de son groupe dans l’acquisition d’une troisième licence GSM et a formulé le vœu d’étendre les activités de son groupe dans différents domaines au Sénégal".

(Source : Senactu, 17 août 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)