twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Licence Tigo : L’Etat brade la licence à 50 milliards, perd 125 milliards de FCFA plus … 3 milliards

samedi 29 décembre 2012

Les experts et les observateurs émettent des doutes sérieux sur les négociations entre l’Etat du Sénégal et Millicom. L’ancien Ministre des Mines et de l’Energie, le très resauté, Me Ousmane Ngom a interpelé le premier Ministre Abdoul Mbaye sur cette question lors du vote de la motion de censure. Mais le Chef du Gouvernement avait intelligemment évité cette question. Que cache-t-il ?

L’Etat du Sénégal a bradé la licence à 50 milliards de FCFA à Tigo jusqu’à 2028. Pour cette même durée, Tigo aura un chiffre d’affaires de plus de 115 milliards de FCFA. Aux moments où en Guinée Conakry, au Mali et en Mauritanie, la même licence est cédée à plus de 150 milliards de FCFA.

Et pourtant, l’Etat pouvait vendre cette licence à 175 milliards de FCFA à Millicom. Le Sénégal a perdu 125 milliards dans cette opération. Le Ministre de la Bonne Gouvernance Abdou Latif Coulibaly qui serait impliqué dans les négociations, devrait se prononcer sur cette opération. Car les Sénégalais ont besoin de savoir à combien cette licence a été vendue ? Dans quelle condition a-t-elle été cédée ?

Par ailleurs, un autre montant de 53 milliards de FCFA avait été avancé par le site officiel du Gouvernement l’Agence de Presse du Sénégal. « Millicom s’engage à verser, au titre de cet accord, 103 millions de dollars US (près de 53 milliards de francs CFA) suivant un échéancier contenu dans le document final à signer entre les deux parties » disait le communiqué publié dans l’APS. Quel est le montant exact ? Me François Sarr avocat de l’Artp, doit être également entendu sur cette question qui, dans sa mise en œuvre, rappelle celle de SUDATEL. L’ouverture d’une enquête parlementaire est nécessaire pour clarifier cette affaire.

(Source : Le Dakarois, 28 décembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)