twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Licence 4G : l’autorisation donnée pour le recrutement de 5 Cabinets d’étude

mercredi 29 avril 2015

L’Armp a donné son autorisation à l’Artp pour le recrutement de cabinets d’étude pour l’octroi de la licence 4 G depuis vendredi. En effet, Abdou Karim Sall, Directeur général de l’ARTP avait saisi le· Comité de Règlement des Différends (CRD) pour solliciter l’autorisation d’ouvrir à l’international la consultation restreinte prévue en procédure d’urgence pour la sélection d’un cabinet chargé d’accompagner l’ ARTP dans la détermination des conditions et modalités d’octroi des licences relatives aux technologies mobiles de la 4ème génération au Sénégal.

À signaler qu’il s’agit d’un appel d’offres restreint auquel ne participe aucune entreprise sénégalaise, ni de la sous-région. En effet, sur les moyens développés a l’appui de la demande, l’ARTP justifie le choix porté sur les cabinets étrangers, par la spécificité de la mission. En effet, l’ARTP expose que la technologie 4G n’est pas encore introduite dans l’espace UEMOA, à l’exception de la Côte d’ivoire où l’exploitation des services mobiles 4G n’a été autorisée qu’en 2014. Elle déclare que « la nouveauté de cette technologie fait qu’il n’existe pas encore, à leur connaissance et à celle des régulateurs de la sous-région consultés, de cabinet communautaire ayant l’expertise nécessaire pour accompagner l’ARTP dans le processus d’attribution d’une licence 4G ».

C’est pourquoi, pour bénéficier des meilleures compétences, elle a procédé à un « brenchmarking » notamment au Maroc et en Tunisie où cette technologie est présente, pour arrêter la liste des cabinets à consulter, révèle la décision de l’ARMP.

L’Armp d’autoriser ainsi « à titre exceptionnel, l’ouverture à l’international de la consultation restreinte en procédure d’urgence avec la liste proposée tout en encourageant la constitution de groupements avec des cabinets communautaires ».

Le Sénégal qui a eu une offre de 26 milliards des opérateurs, pense qu’il peut obtenir beaucoup plus en attribuant cette licence à d’autres repreneurs.

(Source : Dakar Actu, 29 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)