twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Libre circulation : l’Afrique de l’Ouest veut créer une carte d’identité biométrique

mardi 8 octobre 2013

La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a entamé à Abidjan des travaux sur la création d’une carte d’identité biométrique devant faciliter la libre circulation des 320 millions de citoyens de la zone, ont déclaré mardi des responsables régionaux. "Cette réforme est nécessaire. Elle est même impérative car il est illusoire de penser arriver à une intégration de nos peuples sans (...) une libre circulation dans notre espace", a estimé le directeur de la libre circulation et du tourisme au ministère de l’Intégration africaine de la Côte d’Ivoire, N’Fally Sanoh.

Une rencontre portant notamment sur ce thème et réunissant des experts de la sous-région ouest-africaine, de l’Union européenne et de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) se tient de lundi à jeudi à Abidjan.

D’autres mesures, comme l’élargissement du droit de résidence et d’établissement pour tous les citoyens de la Cédéao dans les pays membres, seront également à l’étude.

La carte d’identité biométrique répond à deux objectifs : "concilier les impératifs de sécurité" et "faciliter la libre circulation des personnes" dans des pays connaissant "des faiblesses en matière de contrôle aux frontières" et de "sûreté des documents", a souligné M. Sanoh. Interrogé par l’AFP, l’un des experts présents a refusé de préciser si le nouveau document serait national ou régional, ajoutant que cette question était en discussion à la rencontre de la Cédéao.

La Cédéao comporte 15 Etats membres : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo, soit un bassin de population de 320 millions d’habitants, selon l’un de ses porte-parole.

Depuis le 20 août, un passeport biométrique est délivré dans les pays de la Cémac, la Communauté économique des États d’Afrique centrale, qui comprend le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Tchad, là aussi afin de faciliter la libre circulation des habitants dans la zone.

(Source : Rewmi, 8 octobre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)