twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Liberia : l’entrée de LIBTELCO sur le segment GSM entre les mains du Sénat

vendredi 14 août 2020

Les Libériens sont actuellement tournés vers le Sénat dont la décision déterminera si l’opérateur historique LIBTELCO demeurera uniquement une société de téléphonie fixe ou intègrera le GSM. La Chambre des représentants a déjà donné son accord pour l’évolution technologique de la société publique.

La Chambre des représentants de la République du Liberia attend actuellement l’avis du Sénat sur le projet de loi qu’elle a adopté le 11 août 2020 portant modification de la loi sur les télécommunications de 2007, partie IV, section 12 (2) (3) (4) et section 13 (1) et (2) pour élargir les fonctions de La Liberia Telecommunications Corporation (LIBTELCO).

Si le Sénat l’approuve, le président de la République George Weah la promulguera et l’opérateur historique des télécommunications fera alors son entrée dans le secteur de la téléphonie mobile aux côtés de Lonestar Cell MTN et Orange Liberia.

L’entrée de LIBTELCO sur le segment GSM, la Chambre des représentants estime qu’elle permettra à la société publique de fournir des produits et des services de télécommunications de classe mondiale à des prix abordables à tous les Libériens ; ce qui contribuera à la croissance de divers secteurs, tels que l’éducation, la santé, la banque, l’énergie et servira les masses en général pour une croissance économique durable de la société.

Au-delà de la fourniture des produits et des services de télécommunications de classe mondiale à des prix abordables pour tous les Libériens, la Chambre des représentants voudrait surtout que LIBTELCO contribue davantage au budget national.

La Chambre des représentants a approuvé la modification de la loi sur les télécommunications de 2007 en s’appuyant sur le rapport de la Commission mixte des postes et télécommunications, des voies, moyens et finances et du pouvoir judiciaire, chargée d’évaluer la faisabilité de cette transformation et son bien-fondé. Le rapport, qui a été produit après une audition publique et des consultations qui ont duré trois semaines, a conclu que la modification de la loi est bénéfique.

(Source : Agence Ecofin, 14 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)