twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Libéralisation du secteur des télécommunications : Le troisième opérateur sera bientôt connu

mercredi 2 août 2006

"Nous sommes en train de nous préparer à accueillir bientôt un nouvel opérateur dans le domaine des télécommunications au Sénégal".L’annonce a été faite hier, par le ministre en charge des Télécommunications, Joseph Ndong, lors du lancement du Programme national des centres de recherche et d’essais.

Avec la lettre de politique sectorielle de télécommunications qui vient d’être adoptée, explique le ministre,"le nouvel opérateur sera présent sur tous les segments, que ce soit le téléphone fixe, le mobile, l’Internet". Un travail est en cours d’être finalisé à ce niveau pour mettre en place le cahier des charges du troisième opérateur. Selon Joseph Ndong, une demande de manifestation d’intérêt sera lancée bientôt pour permettre la sélection de cet opérateur."Un nouvel opérateur qui va donner la possibilité, avec la concurrence, de baisser les prix dans le téléphone et autres, en faisant en sorte que les populations puissent avoir un choix au lieu d’avoir seulement la Sonatel", rassure le ministre.

Selon lui, l’idée est de libéraliser davantage le secteur des télécommunications pour offrir plusieurs possibilités aux populations. Le ministre explique cependant qu’un ensemble de textes est en cours d’élaboration. Ceci afin de permettre à ceux qui veulent s’engager dans le développement de certaines technologies "de le faire librement avec des coûts moins élevés." Et Joseph Ndong de poursuivre que cette décentralisation sera une occasion pour les jeunes des collectivités locales les plus reculées d’avoir des centres multimédias ou d’accéder au service universel avec facilité.

M. Bacaly

(Source : Wal Fadjri, 2 août 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)