twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Libéralisation des Télécom : Le nouvel opérateur sera autorisé en mars 2005

jeudi 27 janvier 2005

L’Etat a décidé de lancer, au cours du premier trimestre 2005, un appel d’offres international en vue du choix d’un nouvel opérateur de télécommunication. Lequel disposera d’une licence globale lui permettant d’opérer sur tous les segments du marché des télécommunications, à savoir le téléphone fixe, le mobile, l’international, etc. La révélation a été faite hier par le ministre des Postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Joseph Ndong lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de la lettre de politique sectorielle du secteur des télécommunications. "De plus, l’Etat compte investiguer l’intérêt d’ouvrir d’autres services de télécommunications à la concurrence (par exemple la transmission de données et l’accès à l’international) en vue de promouvoir un secteur plus dynamique et plus efficace", ajoute-t-il. Selon Joseph Ndong, dans le cadre d’une libéralisation plus accrue du secteur, l’Etat a défini une politique qui "inclut une délimitation précise du périmètre des nouvelles licences à accorder mais aussi l’encadrement régulatoire qui devra gérer le fonctionnement du marché après la libéralisation, notamment la régulation directe des opérateurs par le biais des cahiers de charges".

Cette libéralisation en vue n’est que l’une des deux actions prévues dans le cadre de l’ouverture du marché. Lequel marque ainsi la fin des droits exclusifs de la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel) qui a vu l’Etat mettre un terme, depuis le 19 juillet 2004, son régime de monopole. L’autre action va consister à préciser le statut des fournisseurs de services à valeur ajoutée. Et ce sera l’affaire de la toute puissance publique. "L’Etat se chargera de clarifier leur statut en vue de leur permettre de jouer pleinement leur rôle et de diversifier leur offre de services", promet le ministre.

La libéralisation du secteur des télécommunications ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonte en 1996 lorsque l’État engagea une première phase de libéralisation dudit secteur, en promulguant la loi 96-03 portant Code des télécommunications qui, pour la première fois, sépare la fonction réglementaire, exercée au nom de l’Etat par le ministre chargé des télécommunications, et la fonction d’exploitation des réseaux et services, confiée à des opérateurs agissant dans le cadre de concessions, d’autorisations ou même librement. C’est ainsi que la Sonatel bénéficie d’une concession pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau de télécommunication. Une seconde concession a été octroyée, en juillet 1998, à la société Sentel Gsm pour également l’établissement d’un second réseau Gsm. Une troisième concession est sur le point de l’être avec le choix du troisième opérateur qui viendra bousculer les deux premiers.

Ndakhté M. GAYE

(Source : Wal Fadjri, 27 janvier 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)