twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les utilisateurs IT au Sénégal fondent une association de DSI

mercredi 11 février 2009

Organisée par CIO Mag, le 2 décembre 2008 à l’hôtel Méridien Président, la première rencontre des directeurs informatiques sénégalais a été marquée la prise de conscience des acteurs de l’informatique en entreprise de la nécessité de créer un réseau d’échange et de partage des expériences.

Cette rencontre de Dakar a permis aux directeurs des systèmes d’information sénégalais de poser les jalons pour renforcer le dialogue entre confrères en vue d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de gestion des SI. Le secteur IT s’affirme aujourd’hui comme un facteur de progrès pour l’entreprise, il est donc nécessaire qu’il puisse se doter d’une large représentation de ses forces vives pour d’abord faire valoir les intérêts légitimes de la fonction DSI au sein de l’entreprise vis-à-vis de la hiérarchie, mais aussi vis-à-vis des fournisseurs pour simplement les aider à trouver une reconnaissance, une légitimité et une cohésion parfois mises à mal.

Le DSI a besoin de partager les intelligences, les expériences et les pratiques pour atteindre une excellence opérationnelle. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de mettre en place une association des responsables informatiques pour leur permettre de prendre la place qui leur revient dans la société de l’information.

Soutien du Cigref et d’EuroCio

La rencontre DSI de Dakar a bénéficié du soutien de Cigref, Club informatique des grandes entreprises françaises qui existe depuis près de 40 ans et qui rassemble les DSI des 140 plus grandes entreprises françaises. Mais aussi de celui d’EuroCio, la plate-forme des CIO (Chief Information Officer) européens. Ces deux plates-formes représentées à Dakar par leur président respectif ont apporté des témoignages sur leur expérience.

Les DSI ont planché dans la journée sur le thème « Rôle et importance du directeur informatique dans la création de valeur en entreprise ». Plusieurs responsables informatiques de grandes entreprises telles que la SONATEL, la Senelec, le Port de Dakar, la CSS, la Banque de l’habitat du Sénégal, CBAO ou encore l’UEMOA étaient présents à la rencontre. Une quinzaine de DSI constitue la liste des volontaires pour réfléchir sur les contenus et le fonctionnement de cette association des DSI.

Mohamadou Diallo

(Source : Le MagIT, 11 février 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)