twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les travailleurs de la Sonatel accusent : « France Télécom nous a trahis »

samedi 17 septembre 2011

Dans l’affaire dite de la surtaxe des appels internationaux entrants, les travailleurs de la Sonatel n’en veulent pas seulement à l’Etat du Sénégal et à son chef, Abdoulaye Wade. Mamadou Aïdara Diop et Cie n’apprécient pas de l’attitude de France télécom. Ndèye Founé Niang s’est chargée de le dire à Moustapha Niasse qui les a reçus ce vendredi 16 septembre au siège de son parti.

Dirigeant la délégation des travailleurs de la Sonatel partis rencontrer, ce vendredi 16 août, Moustapha Niasse au siège de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Ndèye Founé Niang n’a pas du tout été tendre avec France télécom. Après avoir déversé des vertes et des pas mûres sur les autorités sénégalaises, la porte-parole de l’Intersyndicale de la Sonatel a retourné ses flèches contre France Télécom dont elle a fustigé l’attitude.

Selon les travailleurs de la Sonatel, France Télécom qui détient 42% des actions de la société de téléphonie s’était engagée à les accompagner. Mais, se désole Ndèye Founé Niang, « France Télécom nous a trahis ». Et celle-ci de rappeler : « elle avait décidé de nous accompagner, mais nous sommes au regret de signaler que notre compagnonnage s’est limité aux deux Guinées et au Mali. France Télécom est allée au Niger sans nous. »

Pis, poursuit la porte-parole de l’Intersyndicale de la Sonatel : « France télécom a même pris la ferme décision de ne plus nous accompagner dans un contexte où la Sonatel a besoin de nouvelles licences ». « D’ailleurs, dit-elle, la Sonatel ne peut en avoir du fait du refus de France Télécom de cheminer avec nous. » Son le ton de la désolation, elle finit par dire : « France Télécom nous a vraiment ligotés. »

(Source : Nettali, 17 septembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)