twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les travailleurs de la Sonatel battent le macadam ce mardi

mardi 5 mai 2009

Malgré l’accord signé le 30 avril dernier entre les représentants de l’Etat, le patronat sénégalais et les travailleurs de la Sonatel, une marche est prévue ce mardi pour contraindre l’Etat et France Télécom à respecter les termes de cet accord au cours du Conseil d’administration prévu demain mercredi 06 mai.

« Nous organisons une marche ce mardi à 15 heures pour exiger de France Télécom qu’il s’oriente vers les accords conclus avec l’Etat. Dans cet accord l’Etat s’engage à suspendre la mise en œuvre du protocole d’accord qui a été signé le mercredi 08 avril dernier et de lui substituer une solution alternative qui comporte deux étapes », annonce Mamadou Aidara Diop, le secrétaire général de l’Intersyndicale de la Sonatel.

Et de préciser : « dans un premier temps, un nantissement de bloc d’actions pour prendre en compte les exigences du ministère des Finances de trouver des fonds. Dans un deuxième temps, de préparer le lancement d’une offre publique de vente pour promouvoir un actionnariat populaire sénégalais avec l’implication du secteur privé national ».

« Maintenant dans cet accord, il était retenu que la tenu du conseil d’administration de demain serait ajournée ou tout au moins que l’ordre du jour soit modifié pour prendre en compte ce protocole là, parce que justement il y a un point inscrit dans l’ordre du jour et qui devait consacrer le début d’exécution du protocole du 08 avril », conclut-il.

Pour rappel, l’Etat qui détient 27 % des actions de la Sonatel et France Télécom qui en détient 42 %, avaient annoncé le 8 avril dans un communiqué conjoint, la signature d’un protocole d’accord par lequel, le Sénégal envisageait la cession d’une partie de ses actions (9,87 % du capital) à France Télécom, d’ici « la fin du premier semestre 2009 ». Un bras de fer avec l’Intersyndicale des travailleurs de la Sonatel s’en était suivi. Au terme de ce conflit, l’Etat avait finalement renoncé à cette vente en proposant à la place, un natissement et une offre publique de vente (Opv) durant lequel le privé national sera favorisé.

(Source : Nettali, 5 mai 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)