twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les syndicalistes ruent dans les brancards

mercredi 8 avril 2009

L’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel condamne vigoureusement la décision de l’Etat du Sénégal qui veut céder en catimini ses 27% du capital à France télécom. Après la révélation faite par la gazette, des actionnaires ont sorti un communiqué pour fustiger la décision. « Nous nous insurgeons contre cette décision. Il est anormal de voir cette entreprise que nous avons bâtie pendant des décennies partir entre les mains d’étrangers. Le Sénégal ne doit pas vendre la Sonatel qui est l’entreprise la plus prospère du pays. Pour plusieurs raisons, la présence de l’Etat dans l’entreprise est essentielle », proteste, Ibrahima Conté, secrétaire général de l’intersyndicale.

A l’assemblée générale de la Sonatel qui s’est tenue ce mardi 8 au Méridien président, les actionnaires ont tous voté contre cette décision à l’exception de l’Etat, France télécom et un autre actionnaire. En effet, les actionnaires nationaux sont prêts à reprendre les parts de l’Etat pour que la majorité reste au pays et que les dividendes reviennent à des sénégalais. « Partout les Etats gardent une part importante d’actions dans les entreprises stratégiques telles que celles de la communication. C’est le cas de la France qui garde 27% dans les actions de France télécom », ajoute Ibrahima Conté.

Ainsi, pour contrer cette volonté de l’Etat, les syndicalistes ont décidé d’organiser une conférence presse, le vendredi 10 pour attirer l’opinion nationale sur les enjeux d’une telle mesure. A l’issue de ce point de presse, il est prévu une marche de protestation à laquelle est conviée tous les sénégalais soucieux de la souveraineté du pays.

(Source : La Gazette, 8 avril 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)