twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les régulateurs africains du secteur appelés à l’union des forces

jeudi 5 juillet 2018

Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall, a invité jeudi à l’unité les autorités africaines en charge de la régulation du secteur afin de relever les défis auxquels le continent se trouve confronté dans ce domaine.

"L’heure est à l’union de nos forces pour relever’’ les défis du secteur, dont la transnationalité des réseaux de télécommunications, la cyber-sécurité et la protection de nos données circulant sur ces réseaux, sans compter le ’’défi du partage des infrastructures".

Le DG de l’ARTP s’exprimait lors de la 15ème assemblée générale de l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO), dont les travaux se sont ouverts jeudi à Dakar.

Selon Abdou Karim Sall, ce "rappel des défis permet de dire qu’en tant que régulateurs, nous nous devons d’être très outillés en termes de renforcement de capacités et de veille pour pouvoir faire face à cette révolution du secteur des télécommunications".

Aux yeux de M. Sall, cette AG constitue "un cadre idéal pour créer les conditions nécessaires à la création d’un marché unique, harmonisé et sécurisé des services de télécommunications dans l’espace de la CEDEAO", la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Il a exhorté ses collègues à "renforcer les liens de coopération" à travers l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest, dont il a félicité les pays membres pour la signature d’un partenariat "sur le free roaming".

Abdou Karim Sall a par ailleurs invité les pays membres à s’impliquer pour le renforcement de la transnationalité des réseaux dans la sous-région ouest-africaine.

"La transnationalité des services de télécommunications nous oblige à adopter une stratégie de coopération beaucoup plus soutenue afin de renforcer l’harmonisation de nos procédures", a souligné le DG de l’ARTP.

(Source : APS, 5 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)