twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les principaux leaders de l’industrie du jeu ont confirmé leur intervention lors de la Conférence africaine du jeu, de niveau international, qui aura lieu à Johannesburg

vendredi 22 septembre 2017

Clarion a publié le programme de la première Conférence africaine du jeu qui aura lieu du 24 au 25 octobre à Johannesburg. Le programme de cet événement en accès libre peut être téléchargé gratuitement depuis le site Web dédié : www.GamingAfrica.za.com.

Pensée comme une opportunité permettant de faciliter les relations entre l’industrie et ses régulateurs en vue de partager les connaissances et les meilleures pratiques, Gaming Africa comptera sur la présence des chefs de file du secteur tels qu’Edgar Agaba, PDG du Conseil de régulation des jeux et des loteries en Ouganda ; Lanre Gbajabiamila, Directeur général de la Commission nationale de la loterie du Nigeria ; James Mbalwe, Directeur général de la Commission des jeux de la Tanzanie et Jean Claude Mushmire, Chef de la Politique de développement de l’industrie des services au Rwanda, ministère du Commerce et de l’Industrie.

Avec des modules d’apprentissage couvrant l’économie, les méthodes de paiement, la responsabilité sociale, la lutte contre le blanchiment d’argent, les investissements, les relations publiques, des tables rondes régionales et deux masterclass dispensées par la Totally Gaming Academy, pour aborder le marketing des casinos et la gestion de bookmakers, Gaming Africa a relevé le niveau en termes de prestation d’événements spécialisés, afin de répondre aux besoins spécifiques du secteur des jeux sur le continent.

En annonçant le nouvel événement, le spécialiste des jeux en Afrique, Roy Bannister, a déclaré : « Je m’attends à beaucoup d’intérêt de la part des visiteurs internationaux cherchant à entrer dans le feu de l’action dans un domaine qui est assez chaud en ce moment. Il suffit de jeter un œil à la presse professionnelle pour voir les annonces d’affaires conclues en Afrique, les nouvelles évolutions et les progrès dans le domaine des paris sportifs, les technologies de paiement et la croissance du secteur mobile qui suscitent beaucoup d’enthousiasme par rapport au continent. L’intérêt est également très grand chez de nombreux régulateurs africains qui souhaitent comprendre comment réglementer plus efficacement leur industrie, ainsi que chez les fabricants cherchant à placer la dernière technologie des jeux sur le continent et permettre aux opérateurs d’exploiter des entreprises de jeux rentables. Clarion va organiser un congrès du jeu au niveau professionnel sur le continent africain qui s’appuiera sur son expertise internationale et ses capacités à créer des réseaux, le marché réclamant haut et fort l’organisation d’un rassemblement d’envergure mondiale sur le continent Africain, ce qui permettra à l’industrie du jeu d’atteindre de nouveaux sommets ».

Curtis Roach, responsable des contenus pour Gaming Africa, a déclaré : « C’est fantastique de travailler sur Gaming Africa, un événement trop longtemps attendu, qui arrive enfin dans ce qui est sans aucun doute la région la plus importante et passionnante au monde pour l’avenir du secteur des jeux. Mes fonctions consistent à organiser un forum qui inspire, qui suscite une discussion active et apporte des idées inestimables aux délégués qui les rapporteront dans leurs organisations. La formation joue un rôle fondamental pour améliorer les normes et créer une industrie professionnelle et durable. Pour répondre à ces besoins, nous proposerons les masterclass très appréciées de la « Totally Gaming Academy » au Gaming Africa. Les spécialistes de renommée mondiale, Arjan Korstjens et Lee Richardson, seront là pour guider les délégués tout au long de leurs cours spécialisés : formation en marketing de casino et formation en gestion des bookmakers. Elles seront organisées par Clarion Gaming et seront totalement gratuites, ce qui représente une économie de 15 000 R ».

La décision de Clarion de lancer Gaming Africa a pour but de répondre aux demandes des principaux acteurs du secteur en faveur de l’organisation d’un événement interentreprises spécialisé pour répondre aux besoins du secteur des jeux sur le continent. Pour télécharger le programme et s’inscrire, gratuitement pour les opérateurs et régulateurs, rendez-vous sur : www.GamingAfrica.za.com.

(Source : Gaming Africa, 22 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)