twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les pays d’Afrique où investir en ligne offre de grandes chances de rentabilité

lundi 18 janvier 2021

Selon le fournisseur de données de marché et de consommation Statista, le segment de l’e-commerce en Afrique pèsera $24,759 millions en 2021 et $40,758 millions en 2025. 14 pays du continent offrent aux investisseurs l’écosystème d’affaires pour en tirer profit.

La plateforme bestaccountingsoftware.com a identifié les pays d’Afrique où lancer une entreprise en ligne a de fortes chances de rentabilité. Il s’agit de : Maurice, Tunisie, Afrique du Sud, Maroc, Egypte, Kenya, Algérie, Ghana, Nigeria, Sénégal, Cameroun, Zambie, Angola et Ouganda. Dans son étude globale « The Best Countries to Set Up an Online Business », publiée le mardi 12 janvier, la plateforme a développé une vingtaine de critères pour les identifier.

Parmi ceux-ci, figurent entre autres la vitesse moyenne d’Internet mobile et fixe ; le pourcentage de la population qui utilise les réseaux sociaux, utilise Internet pour acheter ou payer en ligne, utilise un moyen de paiement mobile ou détient un compte bancaire ; la variété de moyens de paiement électronique nationaux et internationaux ; la liberté économique ; la durée de temps pour créer une entreprise ; le développement postal…

Selon le fournisseur de données de marché et de consommation Statista, le segment de l’e-commerce en Afrique pèsera 24,759 millions USD en 2021. Avec un taux de croissance annuel de 13,3%, il représentera un revenu de 40,758 millions USD d’ici 2025. Au regard du changement d’habitude de consommation des populations, induit par la Covid-19, ces chiffres pourraient même aller au-delà de ces prévisions.

Avec le développement du numérique sur le continent, l’e-commerce représente une opportunité d’autonomisation pour la jeunesse africaine en quête d’une situation professionnelle stable.

Selon la Banque africaine de développement, dans son rapport « Perspectives économiques en Afrique 2020 » publié en janvier 2020 et actualisé pour prendre en compte l’impact de la Covid-19, « environ 773,4 millions d’Africains étaient employés en 2019, chiffre qui, selon les hypothèses antérieures à la Covid-19, devait passer à 792,7 millions en 2020 ». Mais suite à la pandémie, « 25 à 30 millions d’emplois pourraient être perdus ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)