twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les pays d’Afrique de l’Est préparent une plateforme d’échange Internet commune

vendredi 11 avril 2014

« La région d’Afrique de l’Est pourrait devenir la nouvelle Silicon Valley si les gouvernements coopèrent pour développer le secteur des technologies de l’information et de la communication », dit Joseph Tiampati, le secrétaire principal du ministère des Technologies de l’information du Kenya. Il s’adressait aux représentants des dirigeants politiques et industriels de l’Afrique de l’Est, réunis récemment à Nairobi, la capitale kenyane.

Les pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (Cae) ont entamé un processus d’harmonisation de leurs politiques et de leurs instruments réglementaires pour faciliter la mise en place d’une plateforme d’échange Internet régionale.

« Les États d’Afrique de l’Est ont besoin d’un point d’échange Internet commun pour renforcer le débit, étendre la connectivité et résoudre des questions critiques comme celles du coût et de la sécurité », explique Joseph Tiampati. « La mise en place d’une plateforme d’échange Internet commune est devenue impérative car les pays font une priorité de l’adoption des services de commerce électronique et de services publics informatisés », poursuit-il.

En Afrique de l’Est, l’échange Internet pourrait permettre le partage des données, la connectivité transfrontalière et de gestion du trafic. La plateforme d’échange Internet renforcerait ainsi l’intégration régionale et la transformation socioéconomique de la sous-région. Le Kenya et le Rwanda, qui sont les plus avancés dans la révolution numérique, devraient tirer les autres pays.

(Source : Agence Ecofin, 11 avril 2014 )

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)