twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les passeports biométriques attendus à partir de décembre

lundi 3 septembre 2007

Le gouvernement sénégalais a signé un contrat avec une société malaisienne pour la production, à partir de décembre prochain, de nouveaux passeports à puce dits "biométriques", a annoncé, lundi à Dakar, le ministre de l’Intérieur.

"La mise en œuvre de système biométrique est prévue en fin 2007 et ce sera un cadeau de fin d’année du chef de l’Etat. Ces nouveaux passeports confortent notre ancrage au numérique concernant certains documents sécurisés", a déclaré Me Ousmane Ngom.

S’exprimant au cours d’une cérémonie de signature, le ministre a souligné "la troisième révolution promise par le président de la République, après les cartes nationales d’identité et les cartes d’électeur numérisées qui ont été des révolutions incontestables".

La signature de ce contrat pour un système de passeports numérisés, a-t-il ajouté, entre en conformité avec les normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Il a rappelé que la société Iris corporation Berhad a mis au point ce système depuis 1998 en Malaisie où elle en est à la troisième génération de ce type de passeports.

"Le financement du système est sur le modèle BOT, entièrement pris en compte par la société pour l’ensemble des sites (de dépôt) et les consommables (y afférents)", a signalé le ministre qui espère ainsi un règlement définitif du ’’lancinant problème de délivrance des passeports".

Pour le lancement, il est prévu l’installation de 16 sites dont la moitié à l’étranger, dans des consulats ou ambassades sénégalais. "Dans les sites décentralisés, le processus va du dépôt, de l’édition et de la délivrance", a expliqué Ronald Saade, chef du bureau des opérations de la société malaisienne.

"Ce projet très moderne va éliminer définitivement toute possibilité de falsification et dédoublement de passeport. Et le système sera décentralisé et personnalisé et chaque branche pourra émettre des passeports qui seront délivrés sur les différents sites, dans les brefs délais. Ca va faciliter et éliminer les attentes", a-t-il indiqué.

A leur tour, ces nouveaux passeports introduisent une autre innovation dans les aéroports internationaux du Sénégal, avec l’installation de portiques de sécurité (quatre à l’arrivée et quatre au départ).

Grâce à la puce qui sera mise sur une page du passeport (format actuel), les détenteurs de ces passeports numérisés mettront huit secondes pour passer ces portiques. Du coup, annoncent ses promoteurs, les longues files d’attente au guichet de police seront évitées.

(Source : APS, 3 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)