twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les opérateurs de téléphonie n’écoutent aucune conversation entre abonnés, selon un responsable de la SONATEL

mercredi 1er août 2007

Le directeur de la réglementation et des affaires juridiques de la SONATEL, Seydi Ahmed Sarr, a indiqué, mercredi à Dakar, que les opérateurs de téléphonie mobile "n’écoutent jamais" les conversations téléphoniques entre abonnés.

"Les opérateurs de téléphonie mobile n’écoutent aucun abonné au cours de ses conversations téléphoniques. Nous ne gérons pas cette question d’écoute. Elle est du ressort de l’Etat. En toute sincérité aucun opérateur ne traite de cette question", a expliqué M. Sarr.

M. Sarr s’exprimait au cours d’un déjeuner de presse organisé par le Réseau des journalistes spécialisés en télécommunications, en partenariat avec l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

La rencontre portait sur les télécoms en général et sur l’identification des abonnés du mobile en particulier.

Seydi Ahmed Sarr répondait ainsi à une interpellation de certains journalistes relative à la réticence de certains abonnés de la téléphonie mobile à se faire identifier par crainte être mis sous écoute lors de leurs conservations téléphoniques.

"En toute sincérité ces questions ne sont traitées par aucun opérateur de téléphonie au monde. Ce sont vraiment des questions que les opérateurs ne traitent pas. A notre niveau, nous transportons des informations entre abonnés sans savoir leur contenu", a insisté M. Sarr.

Makhtar Fall, directeur technique de l’ARTP, interpellé sur la question, a souligné que l’identification des abonnés de la téléphonie mobile au Sénégal est motivée par un "souci de rendre l’environnement du secteur fiable", afin de garantir aux clients la confiance compte tenu du développement de secteur.

Au-delà du 31 octobre, tout abonné non identifié verra sa ligne résiliée, selon l’ARTP. En outre, le basculement de 7 à 9 chiffres se fera dans la nuit du 6 au 7 octobre prochain.

(Source : APS, 1er aout 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)