twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les membres du Réseau africain de protection des données personnelles en conclave à Casablanca

dimanche 18 février 2018

Les autorités africaines de protection de la vie privée et des données personnelles se retrouvent à Casablanca, mercredi prochain, pour débattre de l’état d’avancement de leur structure. Une rencontre qui se tient à la veille d’une conférence dédiée au rôle que doit jouer la protection de la vie privée et des données personnelles dans l’économie africaine.

Le rôle que doit jouer la protection de la vie privée et des données personnelles dans l’économie africaine sera au centre d’une rencontre qui sera organisée par la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP). Prévue jeudi prochain à Casablanca, cette rencontre se penchera sur les mesures d’accompagnement qui s’imposent pour permettre aux Africains de tirer profit des évolutions technologiques sans compromettre leur vie privée. Au menu également figure la problématique de l’impact sur les économies africaines du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD).

Ainsi, en plus des acteurs africains en matière de protection des données personnelles, de nombreux acteurs de référence prendront part à ce débat. Il s’agit des présidents des autorités africaines de protection de données personnelles, de la présidente de la Conférence internationale et de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) française, du Superviseur européen de la protection des données personnelles, du vice-président de l’autorité belge ainsi que des experts de la Commission européenne, du Conseil de l’Europe et de l’Organisation internationale de la francophonie. Selon les organisateurs (CNDP), cet évènement réunira environ 400 participants, dont des représentants des autorités de protection de la vie privée et des données personnelles africaines, des organisations non gouvernementales spécialisées de renommée internationale, des universitaires, des associations professionnelles, du secteur public, du corps judiciaire et des parlementaires.

Il faut rappeler que les statuts du Réseau africain sur la protection des données personnelles (RAPDP) ont été adoptés en septembre 2016 au Burkina Faso, lors de la deuxième édition du Forum africain sur la protection des données personnelles. Le Réseau a pour objectifs, entre autres, de créer un cadre de coopération entre les autorités africaines de protection des données personnelles, les institutions, le secteur privé et la société civile, afin de favoriser le partage d’idées et d’expériences sur les questions liées à la protection des données personnelles. Sachant que des discussions sont toujours en cours sur le mode de gouvernance approprié du RAPDP pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de plateforme d’échange et de coopération entre ses membres. C’est dans ce contexte et en marge de la conférence prévue à Casablanca que les membres du Réseau africain, notamment les représentants de l’Afrique du Sud, du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal se réuniront la veille (mercredi 21 février) dans le cadre d’une « séance extraordinaire pour se concerter sur les actions futures à mener afin de permettre au jeune Réseau africain de jouer pleinement son rôle en tant que plateforme d’échange d’information et de coopération, créateur de synergie entre les autorités africaines et porte-parole du continent sur le plan international », souligne la CNDP.

Brahim Mokhliss

(Source : Le Matin, 18 février 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)