twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les médias africains invités à profiter des avantages du numérique

lundi 11 novembre 2019

Le président directeur général de Bloomberg Media, Justin B. Smith, a invité, lundi à Dakar, les responsables des entreprises médiatiques africains à adopter de nouvelles stratégies et profiter des avantages du numérique.

"Il faut de nouvelles stratégies pour changer la donne et profiter des avantages qu’offre aujourd’hui le numérique, surtout dans le continent africain", a indiqué M. Smith à l’ouverture du cinquième forum annuel Bloomberg Africa Business Media

Cette rencontre tentera d’explorer "certaines approches très prometteuses pour favoriser un secteur des médias dynamiques et compétitifs sur le continent", indiquent les organisateurs dans un communiqué reçu à l’APS.

La même source indique que des dirigeants du monde des médias, de la technologie, des affaires et des hauts responsables de gouvernements de toute l’Afrique et d’ailleurs prennent part à ce forum.

La publicité mondiale consacrée aux médias traditionnels, presse papier, radio et télévision, "est en baisse de 15% depuis 2012", a-t-il déclaré.

Selon lui, les prévisions font état de nouvelles baisses dans les prochaines années dans un contexte où les médias traversent "une période agitée" en Afrique et dans le monde, avec d’importants changements économiques majeurs.

A cela s’ajoutent "les nouvelles technologies" qui, selon M. Justin B. Smith, vont à l’encontre des stratégies traditionnelles de réussite dans le secteur des médias.

Le PDG de Bloomberg Media a souligné que ce sont "les plateformes dont l’accès est payant et qui utilisent le numérique, qui tirent leur épingle du jeu", donnant l’exemple "de Netflix, Financial Times (FT) et du New York Time".

Les médias, dit-il, "apportent une contribution importante à la croissance et à la prospérité du continent, en fournissant des rapports et des analyses reposant sur des données, aux citoyens, aux dirigeants d’entreprises, aux investisseurs et aux agents publics..."

"L’Afrique abrite certaines des économies les plus rapides du monde et le tableau économique du continent est très varié mais il faut reconnaître que des défis subsistent", a-t-il souligné.

(Source : APS, 11 novembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)