twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les informaticiens de l’administration invités à s’impliquer dans la dématérialisation des procédures

dimanche 22 octobre 2017

Le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’État (Adie), Cheikh Bakhoum, a invité, samedi à Dakar, les informaticiens de l’État à s’impliquer dans le "vaste chantier" de la dématérialisation des procédures. "Le rôle des informaticiens de l’administration est très important car, l’administration délivre des milliers de procédures’’, a-t-il rappelé face à la presse, en marge d’une journée de réflexion sur "Dématérialisation et sécurité" initiée par l’Amicale des ingénieurs informaticiens de l’administration (AIIA).

Affirmant que chaque citoyen à droit à des services de qualité et à moindre coût, Bakhoum a indiqué que c’est en cela que la dématérialisation peut aider avec des informaticiens outillés.

Il a, à ce propos, souligné l’importance pour l’Adie de travailler avec les informaticiens de l’administration, assurant que ‘’si nous ne le faisons pas, notre système informatique sera cloisonné".

L’Adie est dans une dynamique d’accélération de sa collaboration avec l’Aiia pour des services qui répondent aux besoins des populations, a encore dit Bakhoum.

"Offrir à l’administration un réseau de qualité et dématérialiser le maximum de procédures des services offerts aux populations, deux cœurs de métier de l’Aide ‘’, selon Bakhoum, sollicitant l’appui de l’Aiia pour aider l’Adie a réussir cette mission.

’La digitalisation de services de l’administration nécessite la mutualisation des forces, la communication sur les projets de l’État’’, affirme-t-il, assurant que l’Adie ne peut avoir un autre partenaire de taille que l’Aiia.

Pour Ibrahima Diouf, président de l’AIIA, il faut une forte mobilisation des informaticiens qui se trouvent à tous les paliers de l’État et de son administration.

"L’AIIA souhaite formuler des propositions concrètes sur l’utilisation de l’informatique et de ses retombées’’, assure Diouf, notant que pour ce faire, nous mettrons l’accent sur la dématérialisation des procédures.

Les participants ont suivi des exposés portant notamment sur ‘’La signature électronique’’ par GAINDE 2000, ‘’ Introduction sur la dématérialisation et sécurité’’ par le professeur Abdallah Cissé et ‘’La dématérialisation des procédures du permis de construction (TELEDAC) par l’ADIE.

(Source : APA, 22 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)