twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les entreprises sénégalaises adoptent les applications mobiles

jeudi 27 août 2015

Adapter l’activité d’une entreprise au mobile est désormais plus que capitale. Et les entreprises sénégalaises l’ont bien compris. Nombreuses parmi elles se sont lancé dans les applications mobiles pour booster leur activité.

A l’arrivée sur le marché sénégalais des premières applications, elles étaient considérées comme de simples et « chouettes » fonctions ou suppléments associés au smartphone. Certains s’en vantaient même d’avoir telle ou telle application. Depuis, on est passé de simple « joujou » de la technologie à un rôle évolué : « les applications sont source d’innovation et de créativité, et connaissent une croissance exponentielle au Sénégal depuis quelques années, au point que certaines grandes marques en ont fait des outils à part entière de leur stratégie de développement », nous explique Moussoukoro Diop, Digital Manager à jovago.com. Pour comprendre cette révolution des « apps », il ne faut pas chercher loin, au Sénégal comme dans la plus des pays africains, la navigation internet dite fixe perd aujourd’hui de la vitesse au profit d’une navigation sur smartphone : pour vérifier ses mails, faire ses courses en ligne, réserver un hôtel vérifier, commander à manger, ou tout simplement jouer, les sénégalais sont devenus des vraie « fana » des applications et cela n’étonne plus personne de voir les entreprises développer leurs propres applications. Face à cet intérêt grandissant, certains en ont fait des activités rentables, c’est le cas de plusieurs jeunes développeurs encadrés par des incubateurs comme CticDakar , Synapse center ou encore Jokkolabs.

« Développer une App à un coût et plus l’application demande de l’exigence au niveau du design, de la complexité de l’offre et des services, et plus l’investissement sera important », explique Seydina Ndiaye, un jeune développeur d’application mobile. Pour obtenir des applications de qualité, les entreprises sont donc appelées à investir de budget important, « toute fois au Sénégal ont est encore loin de cette logique, on a l’impression que ces entreprises négligent le travail qu’il y’a derrière une application », ajoute Seydina Ndiaye. Au Sénégal les jeunes développeurs ne manquent pas d’originalité, ils ont très vite compris qu’au-delà des entreprises, les apps peuvent contribuer grandement à l’éducation des populations.

Les avantages des applications mobiles

Une application mobile est une extension des services de l’entreprise. Peu importe votre domaine, vous pouvez bénéficier d’une présence sur l’ensemble de « App Store ». Cela permet à l’entreprise notamment d’établir un lien privilégié avec vos clients. Votre produit ou service se retrouvant sur l’appareil mobile de ces derniers, il suffit d’appuyer sur une touche pour avec accès aux services de l’entreprise. Ensuite il est indéniable qu’avec le lancement d’une application mobile, l’entreprise gagne en notoriété. Un maximum de buzz autour duquel peut être organisé tout un tas d’éléments marketing.

Côté utilisateurs, l’expérience d’une application mobile semble plus adaptée car elles offrent de très bonnes interfaces clients auxquelles s’ajoutent leur rapidité et leur ergonomie. Certains considèrent qu’il est plus facile aujourd’hui d’installer une application pour avoir recours aux services d’une entreprise que de faire des milliers de kilomètre pour s’y rendre. L’application a donc pour intérêt de faciliter l’expérience client et de le rapprocher de l’entreprise où qu’il soit, cela permet un temps de réaction plus court et une prise de décision plus rapide pour le client.

Ismael Kambell

(Source : Jovago, 27 août 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)